Accueillir bébé·VDM (Vie de Mum)

Post partum : 15 phrases à dire pour achever une jeune mère.

On s’imagine recevant nos amis autour d’une assiette de muffins sortant du four, vêtue de notre slim étalon, main dans la main avec le papa plus amoureux que jamais, tous contemplant avec admiration le bébé qui dort comme un bienheureux dans son berceau avec sa gigoteuse assortie au drap housse.

On se retrouve avec des cernes jusqu’au menton, à porter ses fringues de grossesse qui puent le lait caillé avec des auréoles a la poitrine, a se prendre le bec avec le papa sur la couleur des selles du bébé, lequel est greffé au nichon nuit et jour, se tortille et hurle pour un pet ou un rot.

Dans ce contexte, il ne faut parfois pas grand chose pour porter le coup de grâce…
1/ « Je vais faire un petit tennis pendant qu’elle dort !  » – le papa, alors que tu rêvais qu’il gère la grande pour que tu dormes a ton tour… ou qu’il fasse une lessive, passe l’aspirateur, distribue les faire part, toussa toussa…

2/ « Non, pas papa, c’est QUE maman !!! » – ton ainée, quand le bébé hurle au sein et   que le dîner est sur le feu.

« Non pas toi, c’est papa! » – ton ainée, auprès de qui tu rêvais de te rattraper de ton peu de disponibilité. 

3/ « Y’a plus de couches » – le papa, dimanche, 17h.

4/ « Elle tête encore ?! » – ta mère, qui appuie souvent la où ça fait mal.

5/ « Il faut peser le bébé a jeun, dites moi a quelle heure on cale le RDV selon ses horaires des tétées » – la puéricultrice de la PMI, concernant ton bébé de 12 jours allaité a l’anarchie…heu a la demande.

6/ « Tous les autres bébés autour de nous sont vachement plus faciles. Mais bon aussi avec TON allaitement et ton refus de la tétine, forcément... » – le Papa, 3 minutes avant sa mort accidentelle par empoisonnement.

7/ « Je préfère rester avec papa parce que lui il rigole » – ton ainée, cette traitresse. Il rigolera moins ton père après sa dose d’arsenic, niark niark niark. 

8/ « Donne la moi, tu es énervée… » – le papa pendant une crise de pleurs à 22h. Réponse  : « Mais non putain de bordel je ne suis pas énervée, ne me dis pas si je suis énervée ou pas énervée, je sais mieux que toi que je ne suis absolument pas énervée, merde alors, c’est pas possible, pour qui il se prend ! C’est toi qui m’a énervée la. »

9/ « Ben qu’est ce que t’as foutu ? T’es trempée et tu pues! » – Ton frère, qui ne connaît ni le tact ni les montées de lait intempestives.

10/ « Rendez vous samedi a 19h chez moi pour fêter mon anniversaire jusqu’au bout de la night, ramenez votre piav » – tes potes, qui vivent dans un autre espace spatio-temporelle où 19h n’est pas l’heure des pleurs du soir mais celle de l’apéro.

11/ « J’ai invité Machine, Bidule, Trucmuche, sa fille, leur voisine et leur chien a manger ce soir pour qu’ils voient la petite. » – Ta mère, 3 minutes avant sa mort accidentelle par strangulation.   

12/ « Ah non moi il ne pleure presque jamais et il fait ses nuits dans son lit depuis le retour de la maternité, c’est un amour !! » – une copine de DPA avec qui tu prévoyais de toutes façons de couper les ponts, ca tombe bien.

13/ « T’as une petite mine… » – ton père qui sait trouver les mots que tu as besoin d’entendre. 

14/ « Elle me fait penser à ma deuxième, elle a fait des crises de décharge pendant 2h tous les soirs jusqu’à 6 mois, elle n’a pas fait une nuit complète avant 3 ans et encore aujourd’hui elle nous en fait baver des ronds de chapeau ! » – quelqu’un qui sait te redonner espoir…

15/ « C’est QUE DU BONHEUR  !!!! » – des gens qui ont visiblement pour mission de repeupler le pays au prix de mensonges éhontés ou qui cherchent sciamment a t’achever (pourquoi je ne nage pas dans la félicité moi !?). 

Parce que franchement, c’est immensément de bonheur, mais c’est aussi tellement de fatigue, de stress, de doute, de questionnements, de bouleversements… QUE du bonheur, c’est cela oui …. ! 😉

Publicités

47 réflexions au sujet de « Post partum : 15 phrases à dire pour achever une jeune mère. »

  1. Je t’envoie plein de courage et de force ! En te lisant, les difficultés du début viennent de me revenir dans la figure comme un boomerang . Les premières semaines/mois ne sont pas faciles, c’est clair. On se sent parfois tellement impuissante. Ce n’est pas que du bonheur comme tu dis, mais tous ces moments de doutes, de fatigue, d’énervement,… sont vite oubliés puisqu’on est prêt à recommencer par la suite ! Ou bien on est vraiment des masochistes, je ne sais pas 🙂 ! Une chose est sûre, être maman, ce n’est pas facile tous les jours. Prends soin de toi dès que tu le peux pour recharger des batteries !

    Aimé par 1 personne

  2. Hahaha cet article m’a fait mourir de rire !!! Je me suis revue, il y a 2,5 ans. Bientôt, on remet ça aussi… je sens qu’on va bien s’amuser. Courage à vous ! Vous êtes géniale !

    J'aime

  3. Courage…… Courage…. Courage…… 😉
    T’as oublié « elle pleure = elle a encore faim = t’as ptet pas assez de lait = faut lui donner un biberon en complément. »
    T’es la meilleure maman pour mesdemoiselles Carrousel et Fusée.
    Et sinon pour papa ours et tes parents on peut t’envoyer des tomates moisies à leur jeter à la tronche, des legos pour qu’ils marchent dessus, le CD de la reine des neiges ou de Jul, ou sinon garde les couches de caca bien précieusement… 💪💪

    Aimé par 2 people

  4. Après deux enfants RGO boulets je compatis à mort. Les débuts ne sont pas égaux pour tout les parents /tout les bébés malheureusement. Ce que certains vivent comme un moment de pur bonheur avec un bébé qui dort tout le temps et fait des sourire d’ange d’autres vivent dans les pleurs, les cris et le manque de sommeil. Par contre ça a une fin, il y a un moment ou même pour ces parents la ça va aller mieux. Doucement mais sûrement. Courage et prend bien tes vitamines (ergy recup sport pour le magnésium ++, fer etc…!)

    Aimé par 1 personne

  5. J ai honte de vous dire que vous m avez fait mourir de rire ..quel talent !!
    Vous devriez écrire.. vous êtes totalement géniale 😂Et j achèterais certainement tous vos livres 🎁🎀
    Mais bien sûr je suis remplie de tendre compassion et mon coeur de mère de 3 enfants vous comprends si bien 😏
    Et c est de tout mon coeur de grand -maman je vous envoie des pépites magiques genre bouclier anti- remarques infernales ♥️

    Aimé par 1 personne

  6. Pardon mais j’ai ri ^^ C’est aussi en revivant tout ça avec n°2 que j’ai réalisé qu’il n’y aurait pas de n°3 chez nous… ma santé mentale n’y résisterait pas. Heureusement qu’après quelques mois ça devient plus facile !

    Aimé par 2 people

  7. ahahahahahahahahah !!
    Maman Poule, je te kiffe et te surkiffe !!
    Je lis depuis si longtemps, sans commenter, mais je me retrouve tellement dans ce que tu dis…
    Tellement de trucs logistiques/émotionnels à gérer dans ces moments où tu prends déjà tellement cher de fatigue, d’estime de toi, de remise en question permanente (ya ptet des mère qui ne doutent pas, mais moi je sais pas faire). C’est hyper dur je trouve, et t’es priée de vivre tout ça dans le bonheur… >> merci pour l’Humanité (sisi !!) de partager la réalité ici !!
    Moi c’est de repenser à cette période qui m’a calmé, je ne crois pas que j’aurais le courage de revivre ça une troisième fois….
    En tout cas, prend tout l’amour et la force et la bienveillance et le soutien là où il est et dis « ouioui bien sur » aux pénibles !!

    (et pour ma contribution, moi j’avais a-do-ré le « Dors quand elle dort !! tu sais, faut accepter de prendre son rythme, moi c’est ce que je faisais, c’est la seule solution » de ma mère belle….
    euh, merci, jte rassure, quand elle dort, j’en profite pas pour laver la salle de bain ou trier des papiers, hein, j’ai déjà lâché sur le fait de : me nourrir / me laver / faire pipi, j’aimerais bien en effet dormir quand elle dort, mais quand elle dort que dans tes bras et qu’elle se réveille quand tu la poses (ou mieux, au bout de 15min, quand tu viens de t’endormir , tu fais comment ??)

    Aimé par 2 people

    1. Ben tu dors avec ton bébé… Pas trouvé d’autre solution donc tant pis pour les détracteurs du cododo ! De toute façon pour le premier je n’arrivais pas à lutter contre le sommeil. Au deuxième plus de scrupule à dormir avec lui….

      J'aime

  8. C’est vrai que ça parait toujours plus drôle quand c’est vous qui le racontez!!!
    Comme je me revois, quelques temps en arrière, entendant les mêmes remarques et autres réflexions qui font bien plaisir!!! et qu’est ce que j’en ai chouiné!!!
    A mon tour de vous féliciter pour l’arrivée de BB Fusée! (vous avez toute mon admiration!) Et de vous envoyer toutes mes pensées les plus douces pour continuer de » rigoler » de ces perfides remarques qui devraient être interdites par la convention de Genève…

    Aimé par 1 personne

  9. La seule phrase que devrait entendre une jeune maman, c’est « fais toi confiance tu es celle qui connaît le mieux ton bébé ».
    Bon j’ai pas ri du tout pour le coup, plutôt eu des envies de meurtres avec toi. Avec une mention très spéciale pour la nana de la pmi… ces gens là ne respectent pas les recommandations de base de l’allaitement à la demande !!! Peser à jeun, une façon d’avoir un poids inférieur et de refiler des bibs à des bébés allaités ? Une façon de faire foirer encore plus d’allaitements quoi !! Jamais entendu parler de peser un nourrisson à jeun… ça y est je suis énervée…

    Aimé par 2 people

    1. Et puis c’est quoi être à jeûn pour un bébé sachant que pour un adulte c’est ne rien avoir avalé depuis le repas du soir de la veille que l’on choisit copieux (pâtes) en général! A quelques semaines, je n’imaginais pas priver mon bébé pendant de si longues heures… Encore une personne qu a bien appris sa théorie mais manque cruellement de pratique. Reste l’option du « oui oui, la dernière tétée remonte à plusieurs heures madame » en se croisant les doigts dans le dos ☺️

      Aimé par 2 people

      1. Mon bébé a été hospitalisé peu après sa naissance et les infirmières insistaient aussi pour le peser « avant une tétée ». Mais de fait, comme elles mettaient en général 15mn pour arriver quand je les appelais je ne pouvais pas laisser mon bébé hurler de faim pendant 15mn…! Et mêmes questions : « à quelle heure il tête d’habitude? » Euh… à 15 jours c’est-à-dire qu’il n’a pas vraiment encore d’habitudes… 😉 !

        J'aime

  10. Ah ah, de tout coeur avec vous !!! vous n’êtes pas les seuls, les « Que du bonheur ! » ou « Profitez bien ! » de la part des copains-copines m’ont fait rire jaune aussi pour notre premier !!! on s’attend à une nouvelle période de « mission survie » pour l’arrivée prochaine de la petite soeur, avec du bonheur en perspective mais beaucoup d’appréhension aussi !! bon courage 🙂

    Aimé par 1 personne

  11. oh plein de courage dans ces débuts pas faciles! Je n’ai pas connu de pleurs de décharges inconsolables avec mon premier. (allaité 100%, sans tétine…) Je compatis!!
    Dormir avec bébé j’en ai usé et abusé les 4 premiers mois et ça sauve la vie! Mais avec une grande à occuper en plus, je t’admire pour ta patience mise à rude épreuve!
    Allez, un grand coup de balai, tout le monde dehors et plus vite que ça… Les muffins carrouf feront aussi l’affaire pour les invités!

    Aimé par 1 personne

  12. Ha ha ha. Le « C’est que du bonheur », mon préféré. Quand ton lardon BABI RGO prématuré pleure 6h par jour depuis le retour de la maternité et que la seule façon de survir est de le porter H24.
    Ce qui m’a vraiment aidé c’est les coups de fils à la sage-femme / la femme de mon cousin / mes amies Lilou et Laurence déjà super-maman, qui, elles, savent trouver les mots qui apaisent et ressourcent.
    Courage ça passe!

    Aimé par 1 personne

  13. Période difficile pour le sommeil, difficile pour le corps et l’image qu’on en avait, difficile avec le conjoint, difficile pour la vie sociale… Je vous envoie toute ma compassion et mes encouragements !

    Aimé par 1 personne

  14. Ahahahah comme j’ai ris 😂 et pourtant le mien n’a que 3 mois et tout ce que tu écris est déjà du passé. Courage ça passe plus vite qu’on ne l’on croit, le tout c’est de tenir bon les 1ere semaines (même moi je dis ça alors que je voulais étrangler mon mari chaque fois qu’il me disait de tenir bon. J’ai voulu arrêter l’allaitement à chaque pique de croissance 😶)
    Tu connais les tetines goldi spécial allaitement ? A donner après 6-8 semaines. Ça nous a été plus que bénéfique, Filou est nettement plus apaisé depuis..
    Passe une belle journée

    Aimé par 1 personne

  15. Moi aussi j’ai souris en lisant ces lignes… Et pour moi aussi les débuts ont été très durs!! J’avais en tête l’image qu’on veut bien nous mettre de la mère parfaite, pour qui tout va bien, dans l’amour, la joie et la fatigue!! Alors que certes, l’amour est là… le bonheur aussi, mais on ne le voit pas de prime abord !!! Et les conseils et remarques qui appuyent là où ça fait mal de par notre extrême fatigue!!!
    Le plus dur est parfois de se faire confiance et ne pas envoyer bouler la famille et les amis proches!! Courage. Il paraît que le plus dur sont les 100 premiers jours! (Oui, je sais, ça fait long, mais ça va aller mieux!) (Tiré du livre « Bébé, dis moi qui tu es », qui est très bien)

    Aimé par 1 personne

  16. Très bon résumé des premières semaines… les remarques des gens, les enfants à gérer + les hormones c’est un cocktail juste explosif !!

    en ce qui me concerne j’ajouterai à la liste : « tu Ne penses pas qu’elle a froid aux pieds ? » (Belle maman alors qu’il fait 27…)

    Pour ma deuxième (née un petit peu avant qué bb fusée Le 19 juin) On m’a dit quelque chose qui m’a beaucoup aidé pendant les coups durs de l’allaitement (et de tout le reste d’ailleurs): « écoute-toi toi et ton bébé »

    Plein de courage pour ces premières semaines!!

    Aimé par 1 personne

  17. Ahah j’ai vraiment rigolé merci ! Et je suis en plein dedans, bebe est du 15 juillet.
    J’ai eu droit à : « tu crois pas qu’elle a encore faim ? » 10 min après une tété… De la part de belle-maman…

    Aimé par 1 personne

  18. J’ajouterai également Le régulier « vous devez être sur un petit nuage », phrase à laquelle on se retient de répondre « non, on est dans l’œil du cyclone là ».
    Maman d’une petite de 13 mois très agitée au début je ne peux que vous souhaiter énormément de courage! Et n’ayez crainte, cela finit par se calmer! Vous êtes une maman tellement attentionnée et à l’écoute de vos bébés que cela ne pourra qu’aller bien, bientôt!

    Aimé par 1 personne

  19. Oh ma pauvre!! Tu as toute ma compassion, et si tu as besoin d’aide pour une ou deux strangulations, sache qu’ici je l’ai pratiquée avec délectation et qu’on prend très vite le coup de main. Par contre, si je puis me permettre, évite l’éviscération ou le poison, ça déborde et ça sort par tous les trous, ça fait crade et tu as bien autre chose à faire qu’à nettoyer derrière! xD
    Bisous et bienveillance ma belle ça va aller tu gères! ♥

    J'aime

  20. Courage surtout ! C’est vrai que les premières semaines / premiers mois paraissent parfois tellement longs sur le moment. Mais tellement courts a posteriori.
    Si je peux tirer une conclusion personnelle de ton expérience, c’est que la clé, c’est de s’affranchir des autres. Ce qui est difficile, c’est que cette problématique va au delà du seul rapport à l’enfant : c’est souvent un caractère profond, quelque chose d’ancré que d’être tiraillé entre l’envie de s’affirmer et celle de ne pas blesser.
    A mes yeux, la clé du « succès », ou en tout cas celle d’une certaine forme d’harmonie, de paix, c’est le couple. Je ne dirais donc pas « écoute toi toi et ton bébé ». Je dirais « écoute toi toi, écoute ton bébé, parles en à ton homme, écoute le également et décidez ensemble ». Je pense qu’une clé pour réussir à ne pas « subir » les autres, c’est de faire corps avec son conjoint.
    Mais ce n’est que mon point de vue de papa !

    Good luck à vous 4

    Aimé par 1 personne

  21. Je n’avais encore réagit à aucun de vos articles mais je les lis avec délectation et larmes (les hormones sans doute ^^) Celui ci me rassure (me confirme les envies de meurtres) sur les émotions que je vais connaître les mois à venir.
    BB Isidora (nom de code obligé, personne ne connaît le prénom, on sait jamais) devrait arriver le 05 octobre et votre blog à ensoleillé ma grossesse et m’a permis de réfléchir à la maman que je souhaite devenir.
    Alors un grand merci et au plaisir de lire de nouveaux articles.

    Aimé par 1 personne

  22. « C’est que du bonheur! »… la phrase qui m’a bien horripilant aussi… En fait, il y a un mot de trop : le « que » – et il en manque beaucoup d’autres (angoisse? épuisement? chaos? … mon coeur balance…)
    Toutes mes pensées vers toi, jolie Maman, mère veilleuse…

    J'aime

  23. Quel article criant de vérité! j’en suis à mon premier enfant seulement et il vient d’avoir 7 semaines et je ne sais pas comment vous avez fait pour en faire un deuxième!!! je suis au bout du rouleau! BABI qui pleure beaucoup et ne veut être que dans nos bras (surtout les miens et papa a repris le boulot!). Allaitement raté et divers problème qui font culpabiliser font que je pleure beaucoup et la chaleur (c’est quoi cette année de canicule!!!!) fait que je pue la transpiration à force d’être collé à mon bébé!
    bref, tout ce que vous dites est trop VRAI! vivement que ça aille mieux et que ce soit enfin « que du bonheur »!!!
    le seul réconfort est de voir que nous ne sommes pas seules!!!!

    courage à nous toutes!!!

    J'aime

  24. Courage !!! Tellement difficile à encaisser ces phrases … Maintenant il faudrait écrire un article sur « les phrases à dire pour redonner du « pep’s » à une jeune mère », l’imprimer en poster chez soi et en faire une distribution à toute la famille et à son entourage proche … merci encore pour cet article !

    Aimé par 1 personne

  25. J’ai beaucoup ri … j’ai compatis aussi .
    Mais bizarrement moi les 2 miens ont été au top ( j’entends qu’ils ont fait leurs nuits rapidement , pas de crises de larmes , ni coliques ou autre ) si ce n’est un mini RGO pour mon 1er .
    Mais alors maintenant !!!!! A presque 5 ans pour mon fils et presque 3 ans pour ma fille , j’admire ton éducation bienveillante et l’éducation positive que tu inculques à tes enfants et aimerait en faire de même mais je ne trouve pas la force / le courage …..

    J'aime

  26. Vrai, vrai, vrai et re-vrai. Courage jeune maman, vaillante maman, tu mérites un bon paquet de ‘bravos’ et un tas de muffins. Tellement de muffins. Je te souhaite tous les muffins du monde.

    Allez, pour rire-pleurer :

    Mon vécu de l’allaitement est mi-figue mi-raisin. D’une, mamelons ombiliqués obligent, j’ai commencé à mettre des bouts de sein en silicone dès la maternité (sur conseil des sages-femmes)…et (contrairement aux conseils données par les mêmes sages-femmes) n’ai jamais arrêté de les porter : la blague, c’est que je me tapais mamelons ombiliqués + montées de lait trop fortes, voire trop grande quantité de lait (qui sait ?). On aurait pu m’appeler la femme fontaine.

    Les montées de lait intempestives sont mon cauchemar personnel, mon bébé a bientôt 3 mois et je dors encore avec une grande serviette de bain pour éviter de me réveiller noyée dans le lait et frigorifiée la nuit. Et encore, des fois, je suis trempée quand même !

    Bientôt 3 mois aussi à me balader le torse à l’air quasiment toute la journée dans mon humble chez moi (toujours pour éviter le lait qui colle aux fringues, qui irrite la peau et qui me gèle.). Quand j’apprends que quelqu’un rend visite – parfois sans s’annoncer – je tire une tête…

    J’ai quand même fini par découvrir que le lait qui vole à 3 mètres vers l’avant au lieu de tomber modestement au goutte à goutte, c’est pas le lot de toutes les mamans allaitantes…du coup, le fameux « les bouts de sein en silicone, c’est seulement au début, sinon ça risque de réduire la production du lait », je lui ai vite dit ‘chic, bye bye, sans regrets’ et je donne la tétée à ma poupette avec le silicone à chaque fois depuis. Ca me sauve la vie.

    Seul regret, pour moi c’est un peu aussi une barrière qui atténue le bonheur du peau à peau direct avec bébé pendant la tétée…mais je préfère ce bricolage à priver mon bébé de mon lait tout court !

    Le comble : j’ai un conjoint super investi et soutenant, qui ne demande qu’à s’occuper de sa fille. Et bébé ?…Est un bébé koala qui pendant 2 mois et demi voulait les bras, tout le temps les bras, rien que les bras…mais seulement les miens.
    Crève-coeur pour lui et épreuve koh-lanta pour mon dos/mes bras.

    Aimé par 1 personne

  27. Je vous découvre ce soir, et c’est un vrai plaisir. Je me délecte de vous lire. Je viens de rire en lisant ces quelques phrases (une voix démoniaque me les chuchottant à l’oreille). J’ai été émue, touchée en lisant votre accouchement à domicile… même tentée mais je n’en serai pas capable. Bravo et merci pour tout, vous êtes une super maman et je vais maintenant prendre plaisir à vous lire à nouveau.
    Bonne « nuit » ou pas d’ailleurs.
    Une maman de deux enfants aussi.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s