Etre mère... et tout le reste !

3 ans avec ma Fusée

Ma chérie,

Tellement d’émotions en moi pour cet anniversaire que les mots se bousculent dans ma gorge depuis des jours et ont du mal à se poser sur le clavier. Mais ce soir je vais quand même essayer, car il est 23h10 et c’est à cette heure-ci qu’il y a 3 ans tu as choisi de me laisser te rencontrer.

Pour la première fois de ma vie de mère, je ne peux pas passer avec toi cette journée si spéciale. Si tu savais combien de fois j’ai pensé à ça avant de me séparer, espérant que ça n’arriverait jamais. Tu es célébrée en famille par ton papa pendant tout un beau week-end, c’est super pour toi, je m’accroche fort à ca. Pour moi, c’est dur à l’infini de ne pas te serrer contre moi aujourd’hui, de ne pas dormir contre toi cette nuit, de ne pas te dire que je suis fière d’être ta maman à chaque instant, mon bébé doux qui grandit. C’est dur à l’infini parce que j’ai l’impression que cette journée me revenait mais j’ai essayé de me faire petite pour ne pas t’interrompre dans tes joies, te déranger dans tes instants présents, t’embarrasser avec toutes ces émotions qui ne t’appartiennent pas. Les anniversaires de mes enfants sont des jours de larmes de joie, d’amour et de déchirement à chaque fois, je ne sais pas si tu connaîtras ça à ton tour. Celui-ci, c’est encore autre chose, j’espère de tout mon cœur que tu ne connaîtras pas ça. Mais tout ça, ce sont des choses qu’on ne dit pas, même si tu sens tout, surtout parce que tu sens tout. Alors je t’ai glissé hier un petit cadeau dans ton sac, une carte que j’ai du réécrire 3 fois parce que je ne trouvais pas les mots, je t’ai envoyé des bisous d’amour au téléphone ce matin, j’ai soigneusement évité mes pensées toute la journée et depuis 23h10 je pleure quelques mots pour toi. On ne sait même pas si c’est ta vraie heure de naissance, mais peu importe.

3 ans que je t’ai rencontrée, ma Fusée tellement solaire que tu illumines le regard de tous ceux qui te croisent et en premier lieu le mien. J’ai l’impression que c’était hier, je m’en rappelle si bien de ton regard, ton corps chaud, notre première nuit en peau à peau. Aussi, j’ai l’impression qu’entre cette nuit d’été là et celle-ci, il s’est écoulé 3 vies.

3 ans que je caresse tes joues douces à chaque tétée (ou presque!) de ces 36 mois de notre aventure lactée, que je respire les délices de ton cou quand tu t’endors blottie contre moi, 3 ans que nos corps ne font souvent qu’un malgré le temps qui passe et les jambes qui dépassent, 3 ans de douce fusion qui s’estompe a peine pour laisser de la place à d’autres relations, même si par moment le besoin de réassurance te glue à moi pendant un temps, juste le temps d’être sure que tu peux continuer à avancer sans rien perdre de ce que tu as déjà.

3 ans que je m’émerveille de te découvrir chaque jour un peu plus, d’explorer avec toi les recoins de ton ipseité, que je m’efforce de capter les mystères de ta complexité, de ta sensibilité toute particulière, de ta douceur déterminée, de ton envie d’être grande mais de rester bébé, de tes émotions que tu vis avec simplicité mais qui ne sont pas si évidentes à décoder, de tes élans vers les autres si spontanés mais qu’un rien peut entraver. 3 ans que j’espère faire de mon mieux pour t’accompagner sur ton chemin, à être toi, a prendre ta place dans cette vie.

Il y a 3 ans tu es née, et avec toi j’ai passé d’autres caps, d’autres claques, dans ma maternité. Tu m’as emmenée loin à la rencontre de Moi, et pour ça ma Fusée je te suis reconnaissante à jamais ❤ Pour ça et pour le bonheur de tes sourires qui poignardent le coeur, de tes mains douces autour de mon cou, de tes réflexions d’une déroutante acuité, pour ton petit corps fin d’athlète, tes déhanchés de danseuse de dancehall, ta façon de manger les mots comme des bonbons, ta blondeur de suédoise, ton espièglerie capable de faire naître de vrais fou-rires chez moi, tes yeux à la retourne quand tu têtes, tes fesses en l’air quand tu dors et tes pieds nus en toutes circonstances. Reconnaissante pour cette féroce envie de te protéger que tu fais naitre en moi et qui me fait pousser des ailes dans le dos et sous les pieds, qui me donne envie de créer un monde à ton image, un monde où les enfant doux et déterminés peuvent fleurir au plus intense de leur beauté.

J’ai tant de mots d’amour encore que j’aimerais te dire, mais ce soir je ne me sens légitime à les poser nulle part, à peine légitime à les laisser naître dans mon esprit embrumé. Pas légitime à être la maman d’une petite merveille telle que toi, en cette nuit que mes choix m’amènent à passer loin de toi, alors que tu mérites mieux que ça.

Je t’aime jusqu’à la lune et retour ma petite fée des bois.

9 réflexions au sujet de « 3 ans avec ma Fusée »

  1. J adore vous lire.. Et comme vous.. À cause de la séparation.. Ma fille a fêter son anniversaire sans moi… Comme c’est dur😢 Merci d’écrire tout ça qui résonne tellement en moi. Merci 💕💕💕

    J'aime

  2. Quel beau texte et quel amour à travers ces mots. Votre fusée est sans aucun doute très bien armée, grâce à ce que vous lui avez donné, pour fêter cet anniversaire avec la famille de son papa et le fêter ensuite avec vous, le plus naturellement du monde. Avec joie et plaisir. Sans nos tristesses d’adultes. Courage à vous pour cette journée particulière et vivement les retrouver !

    J'aime

  3. C’est écrit… et si merveilleusement écrit… Par vos paroles toujours sincères et authentiques, vous avez su nous transmettre la profondeur de votre état-d’âme partagé entre joie et tristesse mais résolu à avancer car ce petit trésor est un cadeau de la vie. Il est précieux et c’est un bonheur, malgré tout, de l’accompagner au plus loin… bel anniversaire, adorable petite Fusée !!!!

    J'aime

  4. Merci de partager tout ce que vous traversez toutes ces émotions qui déferlent et dont si légitimes.c’est si beau que vous devriez vous trouver un petit carnet et lui réécrire et lui donner ce carnet quand elle sera plus grande moi j’aurai adoré lire ça écrit pour moi 🙂

    J'aime

  5. Bonjour,
    Une question existentielle me traverse l’esprit en te lisant.
    Pourquoi les séparations de couple devraient autant scinder l’enfant du parent, ne serait il pas possible de mettre en place une cohabitation lors d’événements important ? L’entente est elle à coup sûr mauvaise ?

    J'aime

    1. Non, vous avez raison et pour les 5 ans de la carrousel nous avons réussi à le fêter ensemble. Malheureusement, pour ces 3 ans de la fusée, le papa a souhaité organiser un weekend en famille et c’était compliqué pour eux de m’accueillir pendant tout le weekend, et on a pensé que le fait que je passe seulement 1h serait plus perturbant qu’autre chose. Donc pour cette année, c’était comme ça mais j’espère que les années suivantes seront meilleurs. Quoi qu’il en soit les deux filles ont passé un excellent weekend, c’est ce qui compte.

      J'aime

      1. Ça a dû être très dur à vivre. Mes parents se sont séparés lorsque j’avais l’âge de votre petite Fusée et ils ont tjs tenu à ce que les grands événements soient fêtés tous ensemble. Je leur en suis tellement reconnaissante. Aujourd’hui encore, 34 ans après, ils arrivent ensemble aux fêtes de famille, ils sont amis et c’est très précieux pour moi. Ils ont su taire leurs querelles, cacher leurs désaccords pour nous placer, ma soeur et moi, au centre de leurs préoccupations. Je me doute que ça a dû être très dur pour eux mais c’est vraiment une bénédiction pour nous. Ils disent souvent qu’ils ont raté leur mariage mais réussi leur divorce et c’est tout à fait ça. Je vous souhaite à tous les deux de trouver la force et l’apaisement nécessaire pour y arriver.

        J'aime

  6. Merci d’oser vous livrer ici avec sincérité et humilité. Je vous offre en énergie un grand câlin pour vous apporter un peu de douceur. Belle générosité et grandeur d’âme de votre part pour votre Fusée. Vous êtes une super Maman ne l’oubliez pas.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s