VDM (Vie de Mum)

Une année d’indulgence

Bonne année 2017, mes chères lectrices et mes quelques lecteurs (pour certains, parfois contraints et forcés par leur chérie, à bout de nerfs d’entendre parler d’Happynaiss au dîner, apparemment)   !

Ou, comme dirait bébé Carrousel, « Anannée ! ».

(Ne l’imaginez pas non plus répondre poliment « anannée ! » à toute la famille réunie pour l’occasion le 1er janvier, présentant ainsi à la face du monde son taux maximal de choupitude et de politesse. Non non, « anannée ! » dans le bain à tous ses animaux en plastoc, « anannée maman ! » 20 fois tandis que nous sommes en tête à tête dans l’ascenseur, « anannée papa ! » au réveil en lui grimpant dessus tandis qu’il se remettait tant bien que mal de sa cuite, mais en public, jamais, n’exagérons pas… !).

 

 

Pour cette année, si j’en juge par vos commentaires, je vous souhaite quelques grasses matinées et des nuits plus paisibles ! Je vous souhaite des parquets qui ne grincent pas, de ne pas marcher en pleine nuit sur des Lego quand vous sortez sur la pointe des pieds de la chambre, de réussir à regarder un film en entier sans le mettre sur pause et de boire votre thé/café chaud. Je vous souhaite de pouvoir faire votre affaire aux toilettes SEULE une fois de temps en temps, d’éviter les crises de nerfs au moment d’attacher le siège auto après l’école/la crèche et de limiter les drames liés à la banane que vous avez coupée en rondelles alors que votre enfant voulait croquer dedans MOUA TOUT SEUL. Je vous souhaite de réussir à mettre du vernis sur vos ongles sans le foutre en l’air parce que vous avez du chercher d’urgences une pom’potes dans le sac à langer alors qu’il n’était pas sec, d’éviter au maximum les salles d’attentes des pédiatres, des urgences et autres désagrégements du même genre, de vous réveiller le dimanche matin au doux son d’un « maman » délicatement murmuré à votre oreille plutôt qu’un cri de putois enragé. Je vous souhaite d’avoir une place en crèche sans vous prostituer, de trouver une incroyable nounou sans devoir faire 127 km chaque jour pour y aller.  Je vous souhaite des boss compréhensifs qui ne vous demandent pas de poser un RTT pour partir à 17h45, je vous souhaite des boulots épanouissants, qui rapportent un max ou qui vous permettent de conjuguer harmonieusement vie privée et vie personnelle et je vous souhaite par-dessus tout de ne jamais recevoir un mail comme celui que j’ai reçu ce matin : « Maman Poule. VHR9 est tombé cette nuit : pour la poursuite de la recette de ZY, merci de procéder aujourd’hui à toutes les extractions SQL nécessaires sur QRH9, sachant que les derniers patchs du pallier 2 n’ont pas été livrés sur cet environnement ». Je vous souhaite de ne pas avoir envie de vous pendre dès le 3 janvier. Je souhaite aux mamans au foyer de s’épanouir à la maison sans tuer aucun enfant ni aucun mari et sans avoir envie de se pendre dès le 3 janvier.

Plus sérieusement, je souhaite que vos jours et vos nuits avec vos enfants et votre conjoint soient au maximum remplis  d’amour, de joie et de rire ! Que le chemin de l’éducation se parcourt dans une relative bonne humeur malgré les obstacles, que vous semiez autour de vous quelques graines de bienveillances et gardiez votre sérénité face aux terres arides de ceux qui ne seront  jamais réceptifs. Que la force et la patience soit avec vous dans les moments difficiles, que la maladie épargne vos foyers et vos familles, que la paix gagne un peu de terrain dans ce monde qu’on livrera à nos enfants.

Et que vous soyez toujours plus nombreux en 2017 à venir me lire  ? 😉 J’en profite pour vous dire encore mille mercis pour votre soutien et pour tout ce que vous m’apportez. ?￰゚メヨ

L’année dernière, j’ai bien fait ma maligne en vous disant que j’allais prendre chaque mois des résolutions : reprendre le sport, faire plus de choses à deux, voyager, manger plus sain… Si on considère que j’ai pris en tout et pour tout 2 résolutions ( février : perdre 3 kg, raté / mars : soigner bébé Carrousel plus naturellement, OK) avant de vous lâcher lâchement sans plus un mot sur le sujet, ce n’est pas glorieux. C’est le genre de fiasco qui te fait te dire, le 31 décembre 2016, que tu ne vas pas prendre de résolutions pour 2017.

En même temps, quand ton 31 décembre consiste principalement à te faire déboiter le bras par ton enfant de 22 mois qui tente désespérément de te tirer de ta chaise chaque fois que tu essayes de t’y poser pour discuter avec quelqu’un (« viens maman ! », « porte maman ! », « allez maman ! », « danse musique maman ! »), ça te pousse à être un peu indulgent envers toi-même. Voilà une année passée à faire passer ma fille en premier, une 2ème année sans aucune grasse matinée, une année avec des nuits complètes qui se comptent sur les doigts des mains, une année à courir beaucoup trop souvent partout, à passer 10h par jour derrière mon PC pour un boulot qui n’a pas de sens, une année avec peu de moments à moi, … Vais-je vraiment m’infliger encore des résolutions, des contraintes, des objectifs ?

Et bien non. En 2017, j’ai décidé de rester telle que je suis, et tant pis  !  Pourtant, si je voulais, il y aurait du boulot : le 3 kg sont toujours là, mes ongles sont toujours rongés, mon maquillage toujours négligé (malgré le super cours pris à l’occasion de mon EVJF), ma garde-robe a besoin d’un bon tri, mon appartement je ne vous en parle même pas, j’aimerais reprendre la danse, nous n’avons pas fait un seul week-end en 2016, Papa Ours et moi n’avons toujours pas honoré le bon pour un massage et une nuit aux termes qui nous a été offert en 2015 à la naissance de Bébé Carrousel, je ne mange toujours pas assez bio, je dépense toujours trop le midi pour acheter mon déjeuner au lieu de me préparer un plat équilibré et économique la veille au soir, je n’ai pas changé les activités des plateaux Montessori depuis octobre, je crie trop, surtout avec Papa Ours, je bois toujours du Coca et grignote trop de sucré, je ne prends pas assez le temps de téléphoner à mes proches (téléphoner, ça me saoule), je rentre toujours du boulot déprimée, je passe trop de temps sur mon téléphone, je… bref, j’ai du boulot mais je m’en fous un peu.

 

wp-1483534435913.jpeg
Bébé Carrousel est désespérée à la vue de ce sombre tableau qu’est sa reum.

 

« 2017, l’année ou je ne fais pas de plan sur la comète ! « .

Je me suis réinscrite à la salle de sport en septembre, j’y vais quand je peux et quand j’ai le courage sur ma pause déjeuner et ça suffira. Je serai mince et musclée quand je n’aurais plus que ça à penser. Nous allons nous offrir un Magimix avec Papa Ours grâce à nos cadeaux de noël et je suis contente à l’idée de me remettre à cuisiner (et qu’il s’y mette tout court !) vu que c’est le néant depuis des mois, mais je sais qu’il y aura toujours des soirs de flemmes et tant pis. Je vais poursuivre sur la voie de la bienveillance éducative avec Bébé Carrousel, m’y accrocher de toutes mes forces même quand le « terrible two » fera tout pour m’en détourner, mais je sais que parfois je ne ferai pas assez bien, pas comme j’aurais voulu, mais tant pis cela fait partie de la vie et ma fille en tirera surement quelque chose malgré tout. Je vais prendre en main ma vie professionnelle, sans aucune certitude ni plan bien défini à ce stade, autre que ma motivation à vivre plus en accord avec moi-même, mais ce sera déjà un pas dans le bon sens. Je vais continuer à écrire ici, à partager avec vous pour mon plus grand bonheur, mais je m’accorde aussi le droit d’avoir quelques coups de mous, de moins publier, de n’avoir pas toujours le temps de répondre à tous les commentaires même si j’aimerais… Surtout, je vais continuer à aimer ma fille de toutes mes forces, à faire de mon mieux pour elle en sachant que je ne ferai pas toujours ce qu’il faut. Bref, je place 2017 sous le signe de l’indulgence et je pense que c’est la première fois que ça m’arrive, moi qui veux toujours plus, toujours mieux, toujours bien prévoir, toujours que ce soit parfait ! Mais je ne suis plus celle qu’elle était 😉

Alors pour 2017, je vous souhaite également indulgence et bienveillance envers vous-même et envers vos proches ! A très vite.

Publicités

20 réflexions au sujet de « Une année d’indulgence »

    1. Je valide ce que dit Nathalie. Thermomix et le top du top. Il y a tellement de choses à faire avec lui. Meme en compagnie des petit bout. Des recettes à dire en famille mais aussi pour les plus petits pour les petits pots. En tout cas c’est toujours un plaisir de te lire. Je te suit depuis un an et c’est un bonheur de te lire régulièrement. Ta façon d’écrire me submerge j’adore. En tout cas je te souhaite également une très bonne année 2017 remplie de bonheur de dodo et de câlin 😉

      Aimé par 1 personne

      1. On nous a offert un thermomix d’occas’ pour notre pacs… déception… beaucoup de bruit, soit trop grand, soit trop petit suivant ce qu’on veut faire (j’aime préparer des litres de soupe !), et au final, on s’en sert très très peu…. je ne comprends jamais l’enthousiasme fanatique qu’il déclenche !

        J'aime

  1. Fan, comme toujours…. ❤
    Et heureuse de voir que mes préoccupations ne sont pas seules dans cet univers de jeunes parents (Se faire à manger le soir -wahou c'est compliqué- ; Reprendre le sport -heu? après 2 ans d'arrêt c'est foutu façon!- ; Arrêter de crier sur mon papa ours à moi -mais on est tellement différent- ; Trouver un boulot épanouissant -dur de bosser tous les jours en n'aimant pas ce qu'on fait…- ; etc etc….)
    Bref, BELLE et HEUREUSE année à toi, ton mari ta puce et tous tes proches! Beaucoup de bonheur !!

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Maman Poule,

    Et merci pour votre retour, il me fait du bien…!
    Depuis 3 nuits, notre petit loulou se réveille en hurlant, reste éveillé pendant + de 2h (4h du matin : la machine à laver est finie : ok viens mon loulou, on va mettre le linge à sécher…), ne demande QUE « Papa ? Papa ? » et ne se calme QUE dans les bras de Papa (ho mon dieu quelle frustration…)… et pour couronner le tout, cette nuit, je me suis énervée, j’ai été brusque avec ce petit être sans défense (je ne l’ai pas tapé hein rassurez-vous… mais j’ai du le forcer à s’allonger sur la table à langer pour changer sa couche pleine de caca ! alors qu’il hurlait aux larmes, se tournait dans tous les sens… j’étais complètement désarmée….) bref,! MA résolution de ne plus m’énerver en cas de fatigue due à des réveils nocturnes imprévus (par définition), a volé en éclat à 1h32 cette nuit.

    Et du coup votre petit post me fait chaud au coeur, (je suis au boulot, c’est pas vrai ça !!! quelle mauvaise habitude vous me faites prendre Maman Poule !!!) car je ne dois pas être la seule à m’énerver, je ne dois pas être la seule à m’en vouloir d’un tel comportement maternel inapproprié, je ne dois pas être la seule « à vouloir faire du mieux que je veux mais des fois j’y arrive pas !!! »…

    Bref, contente de vous re-lire, heureuse de vos partages, et curieuse de vous rencontrer peut-être un jour.

    Bonne année à vous, à Papa Ours et à Bébé Carrousel, bonne année à tous vos fidèles lecteurs, que la sérénité nous habite tous pour une paix intérieur à toute épreuve, et à bientôt pour de nouvelles aventures !

    Aimé par 1 personne

  3. On fait le même métier je vois (sauf que moi je n’ai jamais voulu apprendre le sql, j’ai décrété que j’étais trop littéraire pour ça). Ça fait des années que je pense comme toi à « prendre en main ma vie professionnelle », et puis je n’arrive pas à faire ça en même temps que j’agrandis et m’occupe de ma famille… Je te laisse deviner ce qui passe avant. Mais j’ai décidé qu’on ne pouvait pas tout faire à la fois, et de laisser du temps au temps…

    Du coup pour cette année je te souhaite aussi de la patience et de la bienveillance envers toi-même de ce point de vue-là aussi, de prendre ce qu’il y a à prendre dans ton boulot (les collègues, le salaire, la possibilité de poser des arrêts maladie et d’aller chez l’esthéticienne sur la pause déjeuner, ou que sais-je…) pour vivre avec plus de détachement le reste et savourer le temps avec les tiens en sachant que c’est ça qui pèse vraiment dans la balance.
    Et plein de projets aussi quand même !

    Aimé par 1 personne

    1. J’en suis bien consciente et c’est tout cela qui m’aide à tenir !

      C’est vrai qu’on ne peut pas être partout et j’ai moi aussi fait passer d’abord la naissance de Bébé Carrousel.

      Et sinon, moi aussi je suis bien trop littéraire pour tout ça (j’ai quand même fait une prépa hypokhâgne / khâgne ! ) mais malheureusement une fois assignée à un chantier, je fais ce qu’on me dit… Me suis auto-formée pour SQL du coup.

      Merci en tous cas pour ce petit commentaire, je te souhaite à toi aussi de trouver prochainement la porte de sortie !!!

      J'aime

  4. Bonne année à toi aussi. Toujours un plaisir de te lire et tellement d’un grand secours parfois.
    Un appui important quand il s’agit de défendre des idées auprès de papa et surtout du monde qui nous entoure.
    Merci d’être présente sur moultes sujets ! Avec mon bébé lion 2014 et koala 2015 tes témoignage résonnent presque toujours.
    Bref, bonne année, et courage pour aller chercher ce que tu souhaite.

    J'aime

  5. J’adore tes voeux ! Ananée Happynaiss ! (Ma fille aussi nous réserve son taux maximal de choupitude dans le privé, juste pour papa et maman, du coup j’ai presque l’impression de passer pour une imposteur quand je parle de ses prouesses à ses grands parents qui n’en recueillent pas le centième haha ;)) Bref, je trouve que le signe de l’Indulgence est un très bon signe astral 😉 Aimer sa vie comme elle est, en ayant confiance que nous pouvons impulser un changement dans le bon sens, même tout petit, c’est le début du bonheur (poneys, licornes et arcs en ciel !!!) Merci en tout cas pour ces extraordinaires billets de blog bourrés d’humour dont tu nous gratifies avec générosité ! Je me répète mais… Ananée !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s