Maternage & Parentalité positive

La bibliothèque bienveillante… côté parents !

Je crois que je ne vous apprends rien si je vous dis que j’ai une passion pour la lecture. Petite, on me foutait dans un coin avec un livre et on ne m’entendait pas de la journée, même au milieu de bruyants repas de famille. Il y a quelques années, ma passion de la lecture a rencontré mon intérêt dévorant pour l’éducation et … tadam, ça donne les articles interminables que vous pouvez lire par ici J

Ces deux intérêts combinés contribuent aussi, accessoirement, au succès de la stratégie « tête dans le sable » que je déploie au quotidien pour penser le moins possible au boulot ; tous les matins, j’effectue le trajet jusqu’au bureau le nez dans mon livre en ne levant la tête que pour traverser au passage piéton. Comme ça, je ne pense travail qu’une fois que je suis derrière mon PC et que je n’ai plus le choix 😉

Bref, mon brown-out professionnel n’est pas le sujet du  jour, aujourd’hui on va parler bibliothèque bienveillante ! Comme plusieurs d’entre vous me demandent des références de livres à choisir quand on débute dans la parentalité positive, je vous ai sélectionné les plus utiles parmi ceux que j’ai lus. Pensez aux bibliothèques publiques et à l’occasion, parce que ça fait un budget quand même 😉

bibliothèque bienveillante

 

Education bienveillante : la théorie

 

Au cœur des émotions de l’enfant, Isabelle Filliozat

C’est l’un des premiers basiques de l’éducation bienveillante, qui permet de comprendre un peu mieux son enfant, ce qui se joue en lui, et notamment l’importance capitale de ses émotions. Ce sont en effet souvent les émotions débordantes de nos enfants qui donnent lieu à des comportements qui nous échappent…

au coeur des émotions de l'enfant filliozat

 

Pour une enfance heureuse, Catherine Guegen

Un deuxième basique lorsqu’on a envie de comprendre comment fonctionne le cerveau de nos enfants. Catherine Guegen s’appuie sur les dernières découvertes des chercheurs en neurosciences pour nous aider à mieux comprendre ce dont sont capables nos enfants et ce qu’il  n’est pas raisonnable d’attendre d’eux… édifiant ! Ce livre permet vraiment de se « motiver » sur le chemin de la bienveillance éducative, car on prend conscience des effets délétères des violences éducatives ordinaires et de l’impact de nos choix éducatifs sur le cerveau en développement.

pour une enfance heureuse guegen

 

Il n’y a pas de parents parfaits, Isabelle Filliozat

Quand on devient parent, on est inévitablement renvoyé au modèle parental qu’on a reçu en héritage, que l’on en soit conscient ou pas. Ce livre traite du poids de cette éducation reçue dans nos rapports avec nos enfants, car c’est bien souvent la première limite que l’on rencontre quand on se confronte à l’éducation bienveillante. On a beau connaître la « théorie », parfois nos réactions nous échappent, ou une petite voix au fond de nous est plus forte que la raison et nous martèle des vieilles rengaines issues de l’enfance…

Sur le même thème (mais je ne l’ai pas encore lu), il y a « Je t’aime, je t’en veux » d’Isabelle Filliozat qui traite de la réparation de notre relation avec nos parents.

 

9782501084925.jpg

 

 

Education bienveillante : la pratique

La discipline positive, Jane Nelsen

Un livre à la fois très instructif d’un point de vue théorique (il complète très bien les livres de Filliozat et Guegen en apportant des éclairages supplémentaires) et pratique (beaucoup de pistes concrètes à mettre en place avec ses enfants). Tout l’objectif de la discipline positive est de réussir à allier fermeté, afin de respecter le monde de l’adulte, et bienveillance pour respecter le mon de l’enfant. C’est aussi un livre intéressant pour les profs et professeurs des écoles, puisque pas mal d’outils sont adaptables au sein d’une classe. Les outils proposés sont plus adapté à partir du moment où l’enfant maitrise un peu le langage.

discipline positive nelsen

 

J’ai tout essayé !, Isabelle Filliozat

Cet ouvrage est bien adapté aux parents de petits (de 1 à 5 ans): Isabelle Filliozat décode, des situations fréquemment rencontrées âge par âge, analyse les réactions habituelles des parents et propose de nouvelles façon de réagir, en se basant sur les explications du développement neurologique et affectif de l’enfant.

9782709636612-t_0

Il me cherche !, Isabelle Filliozat

Même principe que le précédent, pour les enfants de 6 à 11 ans.

 

Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent, Adèle Faber & Elaine Mazlich

Très chouette ouvrage très complet et ultra concret, découpé par thèmes, avec à chaque fois des petits cahiers d’exercices pratiques pour s’approprier ce qu’on vient de découvrir. L’accent est pas mal mis sur les bonnes formulations à adopter et sur la communication. Le seul petit bémol, c’est que les auteurs donnent parfois l’impression de donner des « recettes » à appliquer à la lettre (et on sait bien, avec l’expérience, qu’avec les enfants ça marche rarement à tous les coups). Mais l’avantage, c’est vraiment qu’on se sent bien guidé avec ce livre et c’est un point très positif quand on a l’impression de ne plus trop savoir par quel bout commencer pour changer notre façon de faire et qu’on a l’impression de se « perdre » dans la bienveillance. Autre point positif, il y a beaucoup d’exemples de la vie réelle tout au long du livre, puisque les auteurs ont animé énormément d’ateliers (atelier Faber & Mazlich) et s’appuient sur l’expérience des parents.

faber mazlich

 

Avec les adolescents

La discipline positive pour les adolescents, Jane Nelsen

Parler pour que les ados écoutent, écouter pour que les ados parlent, Adèle Faber & Elaine Mazlich

 

Sur les relations fraternelles

Frères et sœurs sans rivalité, Adèle Faber & Elaine Mazlich

0854

 

Relations frères et sœurs, du conflit à la rencontre, Catherine Dumonteil-Kremer

41+EYH10ekL._SX301_BO1,204,203,200_.jpg

 

 

Pédagogie Montessori

L’enfant, Maria Montessori

On pourrait appliquer la pédagogie Montessori sans lire ce livre et en se concentrant sur les ouvrages qui retranscrivent sa philosophie et nous explique comment l’appliquer. C’est ce que j’ai fait pendant plusieurs mois. Puis, j’ai lu ce livre et j’ai bu l’inspiration à la source ! J’ai compris beaucoup de choses que je n’avais pas saisis avant et surtout j’ai vraiment compris la puissance de cette pédagogie. Cet ouvrage ne présente pas les détails du matériel utilisé, ni comment faire pour appliquer chez soi cette pédagogie, mais il est vraiment génial pour en comprendre les bienfaits.

1540-1.jpg

 

Les lois naturelles de l’enfant, Céline Alvarez

Celui-ci, c’est MA révélation du moment. Céline Alvarez était professeur des écoles et a mis en place pendant 3 ans une classe de maternelle expérimentale à Gennevilliers (en ZEP et avec des enfants ayant tous des retards sur les apprentissages attendus à leurs âges), en appliquant une méthode basée sur les travaux de Maria Montessori et de ses prédécesseurs. Elle a obtenu des résultats spectaculaires et c’est absolument passionnant de découvrir la méthode qu’elle a appliqué pour les obtenir. En fait, ses nombreuses recherches l’ont amené à dégager des « lois naturelles » qui régissent les apprentissages des enfants et qui, quand elles sont respectées, rendent les apprentissages fluides et naturels pour les enfants.  Elle fourni donc énormément d’explications sur le développement du cerveau de l’enfant et de l’intelligence, et on comprend vraiment à quel point les enfants ont d’extraordinaires capacités qui ne sont pas du tout exploités avec le système éducatif traditionnel. Je le recommande à tous les parents, car si on veut réussir un jour à faire bouger notre école publique, il va falloir beaucoup d’efforts ! Et bien-sûr, c’est aussi un excellent guide pour encourager nos enfants à la maison à développer tout leur potentiel.

Telecharger-Les-lois-naturelles-de-lenfant.jpg

 

Eveiller, épanouir, encourager son enfant, Tim Seldin

Je vous ai offert celui-ci en concours sur ma page Facebook, parce que c’est un bon ouvrage pour se familiariser à la fois avec les principes de la pédagogie Montessori, le matériel pédagogiques et les aménagements à faire dans l’environnement de l’enfant. Il est vraiment axé sur l’adaptation à la maison de la pensée Montessori.

 9782092786505.JPG

 

Montessori à la maison – 80 jeux pédagogiques à réaliser soi même

Je pioche dans celui-ci mes idées pour proposer des activités Montessori à bébé Carrousel ; c’est vraiment un catalogue d’idée d’activités DIY.

 ob_9eb1f9_1

 

Maternage

Elever son enfant…autrement, Catherine Dumonteil Kremer

C’est le Laurence Pernoud des pratiques « alternatives » en général et du maternage. Un peu comme dans un livre de puericulture traditionnel qui passe en revue tous les sujets qui vont préoccuper les parents de la grossesse aux premières années de vie, l’auteur parle d’allaitement long, de portage, de co-dodo, de couches lavables, de non-violence éducative, de chant prénatal, de jeux coopératifs, etc… C’est donc une approche « globale » mais efficace de toutes les pratiques alternatives qui pourraient interesser les jeunes et futurs parents.  Un bon début pour s’initier et s’ouvrir à une façon de faire qui sort des sentiers battus…  Ou à offrir pour semer quelques graines 😉

1540-1

 

Porter mon bébé,

Très spécifique et complet sur le portage.

Porter-mon-bébé-Cécile-Cortet-et-Céline-Guerrand-Frénais.jpg

 

Serre-moi fort… Carlos Gonzales

Ce livre est un plaidoyer pour le maternage proximal, et en particulier le cododo qui est très largement détaillé ; c’est donc une bonne façon d’aller chercher un peu d’informations sur ces sujets qui se heurtent habituellement aux préjugés et aux jugements (« si tu fais ça, tu vas te faire bouffer », pour résumer) et qui ne sont pas traité dans les ouvrages et sites de puériculture classique. Une façon d’avoir l’autre version de l’histoire, en quelques sortes ! Petit bémol sur la forme : le contenu n’est pas très structuré et peut paraitre répétitif par moment.

 983619_f.jpg

 

Autres thèmes

Communication non-violente

Les mots sont des fenêtres… ou bien ce sont des murs, Marshal B Rosenberg

Avec vos enfants mais aussi avec votre conjoint, votre famille, au travail… ce livre permet de s’initier aux fondements de la communication non-violente. C’est très instructif, même si c’est difficile à appliquer car, malheureusement, nous n’avons pas l’habitude de communiquer ainsi.

 Rosenberg-Marshall-B-Les-Mots-Sont-Des-Fenetres-Livre-893731068_L.jpg

 

Motricité libre

De la naissance aux premiers pas, Michèle Forestier

Ecrit par une kinésithérapeute, se livre pose les bases de la motricité libre et montre le « chemin naturel » du bébé vers la marche.

41xdsm5070l-_sx348_bo1204203200_

 

Alimentation

Mon enfant ne mange pas, Carlos Gonzales

Dans un prochain article, je vous parlerai de la bibliothèque bienveillante de Bébé Carrousel, car tous les livres pour enfants ne sont pas dans l’esprit de l’éducation positive !

Mon_enfant_ne_mange_pas6_500x0.jpg

 

A vos bouquins et n’hésitez pas  à me faire part de vos propositions de lecture, je suis toujours preneuse  😉 😉

La prochaine fois, je vous ferai part de ma sélection de livres bienveillants… pour les enfants !

20161022_185707_HDR.jpg

 

Publicités

37 réflexions au sujet de « La bibliothèque bienveillante… côté parents ! »

  1. Ouahh Merci !!! J’ai déjà lu des livres de grossesse et sur les nourrissons, puis je me fournis dans les blogs (le tien!), les vidéos des maternelles, de Mme Filliozat, et je fais des comptes rendu à Papa (qui adore!) !!

    Je pense que le père noel va m’amener une liseuse, et je sauterai sur l’occasion pour me nourrir de ces lectures ! Je trouve ça tellement pertinent, tellement « logique », cette manière de voir les choses, ça me passionne … Merci beaucoup 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Parfaite cette liste. Que d’inspirations ! L’Enfant de Maria Montessori étant ma bible 🙂

    J’ajouterais le livre « Vivre la pensée Montessori à la maison » d’Emmanuelle Opezzo qui reprend les principes de cette merveilleuse pédagogie, en apportant son regard à elle et surtout des exemples très concrets.

    J'aime

    1. Je l’ai également et j’avoue qu’il m’a un peu moins plu que d’autres, je l’ai trouvé un peu trop survolé… C’est pour cela que je ne lavais pas sélectionné ici. Mais effectivement pour une initiation il a aussi des choses à apporter… Merci 🙂

      J'aime

  3. Super, merci! Fan de livres aussi, j’en ai lu certains, tandis que d’autres sont sur ma liste.. et tu m’en fais découvrir quelques-uns. De Filliozat, je n’ai lu que « Il n’y a pas de parent parfait » et… je n’ai pas du tout accroché. Je ne sais pas exactement pourquoi, trop « psychologisant » pour moi, je crois. En même temps, ma fille était toute petite, beaucoup de situations abordées ne me parlaient pas du tout… Je devrais peut-être m’y replonger avec un oeil neuf, ou essayer un autre.
    Pas un bouquin, mais deux revues qui m’accompagnent depuis la naissance de l’aînée: Allaiter aujourd’hui (trimestriel de la LLL) et Grandir autrement (bimensuel)… Mes petites bouffées de bienveillance, je guette le postier quand elles vont arriver! 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Je lis ce matin un article dans Grazia sur deux écoles publiques du Lot-et-Garonne qui se mettent à la pédagogie Montessori. Je veux en apprendre plus. Premier réflexe, vérifier si Happynaiss n’aurait pas publié une liste de lecture 🙂 CHECK!

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour, merci pour cet article qui donne de bonnes pistes de lectures. Chez nous, nous sommes convaincus par cette approche « montessori + libre motricité » mais j’ai une autre idée d’article : le rapport à l’éducation avec les grands-parents…. 😉 J’ai bien lu aussi ton article sur répondre aux remarques des gens mais les beaux-parents, c’est spécial…………..
    Ici, ils sont très vieille école et pas du tout ouverts à nos remarques et suggestions sur le sujet, et ça me fait toujours mal au cœur de les voir si « interventionnistes » avec mes petits…
    Suis-je la seule à avoir ce problème ? En tout cas, je ne sais pas comment gérer, ce sont mes beaux-parents, ce qui complique la communication…

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai qu’avec les beaux parents on marche sur des oeufs… Mais personnellement je les englobais dans mon article sur les reponses bienveillante à apporter aux remarques ou aux « intrusion ». En fait la famille est même la 1ere visée car ils sont souvent amené à donner leur avis ou à s’occuper des enfants. Maintenant à chacun d’évaluer le niveau d’ouverture de sa belle famille pour voir si on se contente de réponses qui ferment le débat ou si on essaye de transmettre nos idée. Avec ma belle famille personnellement je suis dans la 2ème option quand on en discute à froid, et à chaud j’utilise bcp la technique du « je m’adresse à lenfant » pour faire passer mes messages. C’est d’autant plus important avec sa belle famille de choisir ses combats et de garder sa bienveillance au maximum…. Je tz souhaite bon courage !!;)

      J'aime

      1. Pour tout te dire, on a abandonné… On a clashé plusieurs fois déjà en essayant de leur expliquer que ce qui leur fait plaisir à eux n’est pas forcément bénéfique pour leurs petits-enfants… Peine perdue, ils le prennent très mal et leur seule réponse est que leur rôle de grands-parents n’est pas d’éduquer mais de s’amuser……… Hum.
        La seule chose sur laquelle on reste très fermes, c’est le respect des horaires (repas, dodo), histoire de garder un cadre, mais même pour ça il faut être sur leur dos en permanence… *soupir*
        Du coup, notre seule solution c’est d’espacer nos visites… Triste..!!
        Ça a l’air de mieux se passer chez vous, non ? Je vous le souhaite, en tout cas !!

        Aimé par 1 personne

      2. Pas facile c’est vrai… C’est un sujet très délicat !
        Oui nous avons bcp de chance d’avoir 2 familles qui respectent nos choix même quand ils n’auraient pas fait comme ca, et qui sont ouverts sur notre façon de faire. C’est une chance !

        J'aime

  6. Merci, merci, merci ! J’ai découvert votre blog il y a dix jours, je le trouve formidable et je me réjouis même des tétées nocturnes parce que je peux lire Happynaiss tranquillement ! (On se console comme on peut de l’absence totale de sieste 😉
    Mais comme je ne suis qu’une lectrice de fraîche date, je n’osais pas vous suggérer cette exploration de votre bibliothèque… Même pas la peine de demander, c’est formidable ! Je file à la bibliothèque !

    Aimé par 1 personne

    1. Ahah merci Marie ! Ça me fait sourire dE lire ça car moi aussi j’avais fini par apprécier le calme des tetées nocturnes qui me permettait de lire des blogs tranquillement… Et ça aide à tenir le coup !!! A bientôt alors…et bonne nuit 😉

      J'aime

  7. J’ai moi aussi découvert votre blog il y a quelques jours et je l’ai dévoré! Je suis déjà maman d’une miss de 4 ans pour qui on a essayé d’être des parents bienveillants 🙂 Elle sera grande soeur d’ici 3 semaines et on compte bien continuer sur la même éducation. Merci pour cette biblio j’en ai déjà lu beaucoup mais je découvre certains titres!
    Merci pour ce beau partage sur ce blog ue eais suivre de près! je me reconnais beaucoup dans tes articles!!

    Aimé par 1 personne

  8. Bonjour,
    Nouvelle lectrice, un petit mot au passage pour signaler les livres de T. Berry Brazelton, notamment Ecoutez votre enfant, et les Points forts, qui m’avaient bien aidée à comprendre mon fils !

    Aimé par 1 personne

  9. Bonjour ! Je découvre votre blog depuis qq jours et je le dévore !!!!! J’ai presque tout lu je crois.. bravo et merci ! Tellement de choses qui me parlent, que j’ai vécu ou que je vais vivre. J’essaye aussi de semer des graines… merci aussi pour cette biblio, j’en découvre pas mal, je vais aller faire un tour à la fnac 😉 et je suis impatiente d’avoir votre biblio pour enfant 🙂

    Aimé par 1 personne

  10. Bonjour et merci pour cette super liste ! Je me demandais simplement pourquoi vous aviez choisi d’y faire figurer le premier livre de Catherine Gueguen (Pour une enfance heureuse) plutôt que son second (Vivre heureux avec son enfant) ? Le second m’a semblé plus concret et plus accessible que le premier, qui était plus scientifique et plus « pointu » (et donc moins facile et agréable a lire, j’ai trouvé). Qu’en pensez-vous ? Merci et bravo pour votre site, je l’adore !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour ! J’ai justement préfère le 1er , plus scientifique qui permet de comprendre le fonctionnement du cerveau de l’enfant et d’en déduire les comportements à adopter avec lui. J’ai trouvé son 2ème livre un peu trop désorganisé, trop survolé dans les réponses… Enfin terme de théorie je trouve son premier plus complet et en terme de pratique je préfère conseiller dautres ouvrages 🙂

      J'aime

  11. Bonjour, merci beaucoup pour cette liste et tous vos articles d’ailleurs qui sont top! Je prends beaucoup de plaisir à vous lire!
    Vous avez lu tous ces livres depuis votre accouchement.. .? Comment faites-vous ? Je suus impressionnée! Vos lectures et d’ailleurs aussi écriture de ce blog sont pendant le temps de sommeil de votre enfant?

    Aimé par 1 personne

    1. Merci 🙂
      J’en avais lu certains avant mon accouchement (mais je les ai relu), puis je n’ai pas lu grand chose pendant un moment et je lis de nouveau beaucoup depuis que j’ai repris le travail et que j’ai du temps de transport. C’est principalement la que je lis, et je vous en parle justement dans un prochain article ! Quant a lecriture, pendant mon congé parental j’essayais d’écrire pendant la sieste de ma fille ou le soir, et maintenant que je travaille j’écris principalement sur ma pause déjeuner 🙂
      En fait quand on travaille…on a plus de temps pour soi 😉 haha.
      A bientôt !

      J'aime

  12. Merci ! J adore votre blog. C est un réel plaisir de vous lire.
    J’ajouterais également les livres de Marie Gervais : « Libérons la créativité de nos enfants » et « La famille buissonnière ». Elle a un blog très inspirant aussi. Elle a testé plusieurs choses avec ses enfants : école public, école montessori, unschooling et école démocratique (livre : « libre d’apprendre » Peter Gray)

    Aimé par 1 personne

  13. Quand j’ai commencé à attendre mon premier bébé, je ne connaissais que Dolto (oui j’étais en retard d’une génération) et je la trouve toujours pertinente même si c’est plus axé psychanalyse. Pour moi elle est quand même une des précurseurs de la parentalité bienveillante. Après j’ai lu des blogs (dont les Vendredis intellos et La poule pondeuse), j’ai lu Filliozat, j’ai lu « Bébé dis-moi qui tu es » de Philippe Grandsenne qui m’avait bien plu juste avant la naissance… J’aimerais lire aussi « Maman ne m’abandonne pas » de Bernadette Lemoine sur l’angoisse de séparation. Et j’avais encore une idée de titre mais je l’ai oublié entretemps ! #postpartum #neuronesendéroute

    Aimé par 1 personne

  14. Bonsoir, je découvre votre blog, très intéressant. Je ne partage pas forcément tous vos avis, mais de toutes façons je déteste les recettes toutes faites sur « ce qu’il faut faire » ou « ce qu’il ne faut pas faire », donc tous les témoignages sont intéressants à découvrir. Je lis sur Facebook beaucoup de commentaires de jeunes mamans de ma famille et leurs amies. Je suis parfois surprise par leur « énergie » à défendre leur vision de l’éducation, et je retrouve parfois un peu d’intolérance dans leurs critiques vis-à-vis de celles et ceux qui font d’autres choix. Sous prétexte de militer pour le bien de L’ENFANT, on en vient parfois à culpabiliser les autres parents.
    J’ai 64 ans, et mon dernier bébé a maintenant 36 ans…J’ai fait comme tout le monde, ce que j’ai ressenti bien pour moi et mes enfants, ce que j’ai pu, avec le lot de bonheurs, d’inquiétudes et de culpabilité de toute jeune maman. J’ai suivi quelques très mauvais conseils de médecins et pédiatres quand ma première fille est née, alors que je voyais bien que « ça » ne marchait pas… mais les médecins, quand même, ils devaient savoir! Je me suis inspirée de livres inspirants, à l’époque les livres de Dodson « tout se joue avant 6 ans » et « aimer sans tout permettre ». On n’en parle plus, c’est complètement ringard? J’avoue ne pas les avoir relus récemment, je serais contente d’avoir votre avis sur ce dernier livre, qui m’a énormément servi. Plus tard, les livres de Thomas Gordon m’ont aussi beaucoup aidée dans la communication avec mes enfants adolescents. Et Dolto, bien sûr.
    Mes trois enfants vont bien, malgré toutes les erreurs que j’ai faites en tant que mère très très pas parfaite!!! J’ai 5 petits-enfants, dont une petite-fille toute récente chez l’un de mes fils. Lui et son épouse vivent en Californie, elle ne parle pas français. Ils semblent un peu perdus avec leur nouveau bébé, très inquiets quand elle pleure « sans raison » par exemple. Ce n’est pas très facile de les aider, car ils sont loin et je ne veux surtout pas jouer la belle-mère donneuse de conseils du style « il n’y a qu’à, c’est pourtant simple! » et leur mettre encore plus la pression. Et j’ai l’impression qu’ils manquent de structures ou de relais sur place pour avoir soutien et conseils.
    Auriez-vous une liste de livres (revues?) en anglais que je pourrais leur conseiller, que ce soit sur les aspects très pratiques du développement de l’enfant et comment on l’accompagne, ou sur l’éducation positive, ou tout ce qui vous penseriez pouvoir aider de jeunes parents…J’ai cherché par exemple si les livres de Mme Filliozat étaient traduits en anglais, je n’ai rien trouvé. Evidemment Dodson et Gordon existent en anglais, mais je ne voudrais pas leur conseiller quelque chose de trop daté, et c’est pourquoi je vous demande votre avis.
    Et je leur donnerai le conseil que j’aurais aimé recevoir il y a 40 ans lorsque j’étais primipare — j’utilise ce mot que je vois dans votre blog et sur Facebook, mais quel étrange adjectif, tellement « médical » 🙂 :
    « Lisez et écoutez tous les conseils du monde, mais surtout, surtout, faites ensuite selon votre instinct, avec tout votre amour, et votre bébé ira bien, car il saura vous guider, et vous saurez l’écouter. Les bébés sont tellement forts! »
    Merci pour votre blog, et merci de votre aide.

    J'aime

    1. Au niveau des livres mentionnés plus haut en anglais, il y a ceux de Faber et Mazlish ainsi que de Marshall Rosenberg qui sont en langue anglaise à l’origine, mais ça n’aidera probablement pas votre fils et sa femme avec un nouveau bébé. Même chose pour la girafe CNV téléchargeable en anglais ici http://fr.nvcwiki.com/index.php/Bonhomme_girafe_CNV mais pas vraiment trop utile avant 18 mois.

      Quelqu’un a mentionné plus haut Jean Liedloff (the continuum concept). The Baby Book de William Sears est un bon début, ou encore « The Attachment Parenting Book : A Commonsense Guide to Understanding and Nurturing Your Baby » du même auteur, c’est probablement celui que je recommanderais à de jeunes parents.

      Pour le dodo, « Sleeping with Your Baby: A Parent’s Guide to Cosleeping », de James J. McKenna.

      Et finalement il y a probablement beaucoup de livres très utiles et respectueux du bébé publiés par la ligue la leche : http://store.llli.org/public

      J'aime

    2. Chère Christine, petit bogue avec ma tablette, je ne sais pas si ça va publier 2 fois, je m’en excuse. Alors voici :

      Au niveau des livres mentionnés plus haut en anglais, il y a ceux de Faber et Mazlish ainsi que de Marshall Rosenberg qui sont en langue anglaise à l’origine, mais ça n’aidera probablement pas votre fils et sa femme avec un nouveau bébé. Même chose pour la girafe CNV téléchargeable en anglais ici http://fr.nvcwiki.com/index.php/Bonhomme_girafe_CNV mais pas vraiment trop utile avant 18 mois.

      Quelqu’un a mentionné plus haut Jean Liedloff (the continuum concept). The Baby Book de William Sears est un bon début, ou encore « The Attachment Parenting Book : A Commonsense Guide to Understanding and Nurturing Your Baby » du même auteur, c’est probablement celui que je recommanderais à de jeunes parents.

      Pour le dodo, « Sleeping with Your Baby: A Parent’s Guide to Cosleeping », de James J. McKenna.

      Et finalement il y a probablement beaucoup de livres très utiles et respectueux du bébé publiés par la ligue la leche : http://store.llli.org/public

      J'aime

  15. « Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs  » a été ma révélation d’il y a deux ans. Tout a changé ensuite 😊 Merci pour cette liste de bouquins que je vais rajouter sur la mienne !
    J’ai découvert ton blog hier, j’aime beaucoup tout ce que tu y racontes. Je reprends le boulot dans 10 jours et je suis à la recherche d’un peu de motivation et de réconfort parce que je ne veux pas laisser ma libellule de 3 mois. Ton blog donne plein de pistes et moi il me fait chaud au coeur. 😊

    Aimé par 1 personne

  16. Merci pour cette liste. J’ajouterais « Qui veut jouer avec moi », de Lawrence Cohen. Un livre passionnant à lire et relire pour renforcer le lien avec nos enfants et les accompagner dans leurs émotions, leurs apprentissages etc par le jeu.

    Aimé par 1 personne

  17. J’ajouterai aussi « Signer avec bébé » de Francis Lacoste. Le principe est que dès les 6-8 mois de l’enfant son cerveau est déjà capable de communiquer mais il ne maîtrise les muscles de la parole que vers 2 ans. On peut alors mettre en place une communication basée sur les signes. Le livre est très bien écrit, les explications sont simples et le principe de communiquer avec son bébé avant la mise en place de la parole est hyper rassurant et motivant. Je vais essayer de le mettre en place avec ma fille.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s