Accueillir bébé·VDM (Vie de Mum)

Redevenir maman (1/2)

Dans mes derniers articles (ici et ), je vous ai donné un petit aperçu de ces quatre premières semaines à 4, avec leur lot de bonheur et de galères que vous êtes visiblement nombreux a avoir connu (#teamparents) !

Il est temps que je vous en dise un peu plus sur Bébé Fusée et sur sa maman, qui n’est pas tout à fait la même que la maman de Mademoiselle Carrousel. Et, car vous êtes plusieurs a m’avoir posé la question, le prochain article portera sur la façon dont ma Carrousel réagit à son nouveau statut de grande sœur… prévoyez les boules Quiès, il y a moyen de perdre un tympan dans l’histoire 😉

 

Ma Fusée, 

mon autre fille


Elle ressemble physiquement comme 2 gouttes d’eau à ma Carrousel lorsqu’elle est née. On s’amuse même a faire des photomontage d’elles côte à côte. Un visage étroit qui se rempli au fil des tétées, des grands yeux un peu en amande qui semblent vouloir furieusement être bleus, un menton bien prononcé, une bouche ourlée et pleins de petits cheveux bruns.

Elle est très différente de ma Carrousel dans sa façon d’être. Pas à l’exact opposé, ça non, ce serait trop facile de pouvoir deviner son mode d’emploi en négatif. Juste assez différente pour nous surprendre, nous émouvoir, nous donner envie de la découvrir et nous maintenir en alerte. Juste assez semblable pour que ça ne soit pas trop facile… ni trop insurmontable.
Elle m’a regardé de son regard intense dès la première nuit, dès le premier jour. Comme si elle avait tellement a me dire qu’elle ne pouvait se permettre d’être KO comme la plupart des bébés après la naissance. Cet échange de regard qui m’avait tant manqué avec Mademoiselle Carrousel le premier mois (au point que je disais à Papa Ours qu’elle ne m’aimait pas et qu’elle n’était pas bien avec nous), elle m’en a comblé dès le premier jour. Comme si elle savait que j’avais besoin d’être rassurée sur notre capacité à nous aimer, elle et moi.

Elle fait aussi des sourires de bien être depuis ses premiers jours ; quand on lui caresse le front ou les tempes, quand elle a fini de téter, qu’elle dort dans les bras… Un vrai bonheur de sentir son bébé heureux !

Elle sent divinement bon. Elle a senti la naissance jusqu’à son 12ème jour de vie, jour où Papa Ours a obtenu de moi qu’on lui donne son premier bain car, soit disant, elle commençait à sentir le renfermé (mais c’était archifaux, elle sentait à peine le lait caillé…). Maintenant, elle sent un mélange d’elle, héliotrope et… ben de lait, hein, toujours.

Elle nous désarçonne en alternant des phases de zénitude comme on en a jamais connu avec Melle Carrousel (du genre à ne rien dire au change ou pendant les soins, a s’endormir tranquillement si elle est allongée a côté de moi ou si on lui caresse le crâne, le truc qui pour moi n’existait que dans les bouquins!) avec de longues crises de pleurs et de cris stridents où elle semble souffrir et ou on peine à la calmer. Et son cri est TRÈS TRÈS strident..

Elle est agitée et pleure beaucoup après les tétées (on pense à un RGO interne), et ça c’est dur à vivre pour une maman. Surtout avec un bébé qui peut téter toutes les heures parfois… (de préférence la nuit hein).

Elle n’aime pas les fins de journées et pleure longuement de 19h à 21h. En même temps, je n’aime pas non plus ces heures la et pendant ma grossesse c’étaient souvent des heures compliqués avec Mademoiselle Carrousel…

Elle pleure quand elle entend sa grande sœur pleurer. Qui pleure pour faire comme sa petite sœur. CA me ferait pleurer. Ça fait beaucoup de pleurs dans cette maison.

Elle adore les caresses. Entre les yeux, sur les tempes, les jours, l’arrière de son crâne bien rond… Et les massages, sur les pieds, les mains… Elle se pâme, les yeux a la retourne, un sourire de bien être aux lèvres.

Elle se calme mieux dans les bras de Papa Ours que dans les miens. (C’est parce qu’il est moins stressé que toi – GNAGNAGNA je ne suis pas stressée!)

Elle n’a pas l’air fan de l’écharpe de portage. Ni de la voiture. Ni des bercements verticaux. Ni des chansons. Par contre elle adore le sèche cheveux. Et les bruits de bouche. Et les sons graves. Et avoir les fesses à l’air. Et les bercements latéraux. Notre mode d’emploi s’écrit peu à peu, a tâtons. Sans certitude sur sa pérennité…

On apprend a la connaître un peu chaque jour, on réapprend des choses qu’on a su et déjà oubliées, on découvre des choses qui nous avaient échappé, on mobilise notre patience de parents développée avec l’expérience..

« Elle sait se faire aimer cette petite…« , ai je dit à Papa Ours des le lendemain de sa naissance…

C’est certain, ma Fusée je l’aime, même si j’en ai tant douté avant son arrivée. Elle a pris une place dans mon cœur qui n’existait pas avant, tout simplement. Elle n’a pris la place de personne, surtout pas celle de sa sœur, elle a creusé son trou le jour où l’on s’est rencontrées et maintenant j’ai besoin d’elle pour combler ce puits d’amour tout neuf. C’est ça, la fameuse histoire du cœur de maman qui grandit avec le nombre d’enfants…!

Je ne l’aime pas de la même façon que ma Carrousel, je crois que je ne l’aime même pas encore autant qu’elle pour l’instant mais ça ne m’inquiete plus. Je sens en moi un potentiel d’amour qui va s’épanouir chaque jour avec le temps partagé ensemble. Je l’aime aujourd’hui et je l’aimerais chaque jour davantage, au fil de nos découvertes… Et déjà je pressens qu’elle va être elle aussi, a sa façon a elle, une petite fille exceptionnelle.

 

Je reviens vite avec la suite de l’article, pour vous dire comment je vis cette seconde maternité ! Enfin vite, cela dépendra si ma Fusée décide ou pas de continuer comme aujourd’hui à téter toutes les heures, si ma Carrousel décide ou pas de continuer comme aujourd’hui à balancer en l’air mes piles de linge franchement pliées, si Papa Ours decide ou pas de continuer comme hier à être de mauvaise humeur et à dire qu’il va finir a l’hôpital avec nous… #priezpournous

Publicités

8 réflexions au sujet de « Redevenir maman (1/2) »

  1. Ça m’a mis les larmes aux yeux de vous lire… entre la mise en image de votre vécue et la propulsion du mien et de mon bebe qui a déjà tant grandit!
    Un beau bebe, de belles découvertes chaque jour, un apprentissage réciproque, de l’amour à en revendre… profitez de chaque seconde de cette bulle de bonheur! Elle évolue rapidement, mais elle est eternelle!

    Aimé par 1 personne

  2. C’est beau… j’ai deux filles, ça me parle tout cela ! Je veux bien prier pour tous les jeunes parents qui vivent ces moments intenses et exigeants, et qui puisent toute l’énergie dont ils ont besoin dans ces sourires, ces câlins, ces regards… Des fois j’aurais bien besoin qu’on prie pour nous aussi 😊

    J'aime

  3. Merci pour ces nouvelles « du front ». Comme ça doit vous faire du bien d’avoir un bébé fusée qui ne pleure pas H24 et qui s’endort sereinement à côté de maman ou papa! Il m’a fallu plus d’un mois pour arriver à poser mon loulou endormi à côté de moi. Avant ça, il se mettait à hurler dans les 0 à 5 minutes après être descendu de mon ventre!

    J'aime

  4. Coucou, merci pour ce joli post, mon premier bébé a eu un rgo interne alors qu’il était allaité à a demande aussi, et bien j’ai remarqué que de ne plus lui donner l’uvesterol, ça diminuait de beaucoup les reflus, c’est dailleurs contre indiqué en cas de rgo, c’est marqué sur le mode d’emploi. Donc je ne sais pas si tu lui donnes à ta puce, mais au cas ou je te e dis!!! bon courage, moi je suis dans le 7eme mois, j’attends!!!!=) =)

    Aimé par 1 personne

  5. bonjour… je découvre ton blog alors que j’attends bébé numéro 2 et que je me pose plein de questions sur la place qu’il aura, qu’on lui donnera, qu’il prendra… je suis rassurée et émue, je crois que je vais relire ton post un peu tous les jours 😉
    bienvenue à ta petite fusée!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s