VDM (Vie de Mum)

C’est trop pas juste !

Au réveil, je cherche partout le deuxième chausson de ma Carrousel dans toute la baraque pour ne pas qu’elle marche pieds nus sur le carrelage froid.

Je lui chauffe son lait dans un petit pot à lait pour qu’elle ait le plaisir de le verser elle-même dans son bol.

Je lui dégaine le paquet de céréales, acheté après avoir épluché la composition de TOUS les paquets de céréales du rayon bio pour en trouver un qui ne soit pas trop pourri nutritionnellement parlant, car depuis qu’elle a goûté les Choca-crottes chez mamie Poule elle en réclamait sans arrêt.

Pendant que je change la couche de la Fusée, je lui explique (à sa demande hein, suis pas maso) où va le caca que je suis en train d’évacuer dans les toilettes et de quoi il est composé. Enfin, j’essaye. En plus c’est pas facile de se concentrer avec une Fusée qui me mord l’orteil tandis que je suis à genoux devant le WC.

Je lui laisse le choix entre deux tenues, et généralement elle me propose une troisième option pour le t-shirt, faudrait pas déconner. Pendant qu’elle s’habille, je range dans sa penderie et celle de la Fusée les mooooOooontagnes de fringues que j’ai lavées, pliées et triées par type la veille au soir. Je les avais bien posées au pied de l’escalier, si jamais Cendrillon, la marraine bonne fée ou le Dieu du linge exauçait mon voeux qu’il allait se ranger tout seul, mais non. Personne d’autre ? Bon, tant pis.

Comme la Fusée est occupée à quatre-patter derrière une balle qui roule dans toute la chambre (merci le sol pas droit, comme quoi tout est une question de point de vue dans la vie!) et que la Carrousel est en train de raconter une histoire à ses peluches (en culotte, of course, la tenue choisie ci-avant gisant à ses pieds), j’en profite pour trier en vitesse les affaires trop petites de l’une et de l’autre, les ranger dans les cartons idoines et vérifier en vitesse ce qu’il manque à chacune pour la saison prochaine, en prévision des soldes.

Pendant la sieste matinale de la Fusée (qu’elle fait, OMG, dans SON LIT, depuis environ 10 jours…. 30 minutes pour l’endormir et pouvoir la poser, 22 minutes de dodo, l’arnaque du siècle, mais passons!), je me dépêche de sortir une vieille nappe sur la terrasse, des feuilles, des pinceaux, des éponges, de l’eau et de proposer à ma Carrousel une petite séance de peinture aux couleurs de printemps. Je propose à la Carrousel qu’on finisse par de la peinture avec nos mains, elle s’étale copieusement du vert sur la paume (et l’avant bras, le coude, la cuisse et le genoux …) puis… « maiiiiis j’en ai partout, j’aime pas, je veux me laver les mains ! « . -_- Après 8 minutes d’activité peinture, nous passons 12 minutes d’activité « se frotter les mains avec du scotch-britch puis récurer les éclaboussures sur l’évier » et la Fusée est réveillée.

La Carrousel veut jouer à m’expliquer les lettres : on dit que tu es l’enfant et tu me demandes comment on dit « rrrr » et dans quel sens on le trace, et tout, d’accord ? Alors je m’applique, je me trompe copieusement, je pose pleins de questions et quand je vois qu’elle n’a pas la réponse, je lui glisse en douce (a l’insu de moi-même, donc…..) la réponse pour qu’elle me la répète fièrement à voix haute. Parallèlement, je greffe la Fusée au sein pour qu’elle arrête de bouffer la lettres rugueuses Montessori, ce serait tellement con de briser l’élan de ma Carrousel pour une banale crise de nerf.

Mais les motifs de conflits sont légions au cours d’une journée, mais c’est à moi, hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (hurlements stridents de la Fusée), mais elle a cassé ma tour, hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, raaaaaaaaaaaaggggghhhh : j’accueille, je nomme, j’éloigne, j’essaye d’offrir des choix et des outils (est-ce que tu préfères qu’on répare la tour ensemble, ou que tu dises à ta petite sœur comment tu te sens ?) et j’erige mentalement une statut à Faber & Mazlich. Surtout, je reste calme et je n’ai presque pas envie de leur gueuler dessus qu’elles n’ont qu’à se démerder et que si j’entends encore une fois crier dans cette baraque, je balance les Legos par la fenêtre et vous aurez tout gagné. Presque.

Quand je me cogne l’orteil dans le placard ou que je trébuche sur un machin qui traine, je ne dis PAS « putain de bordel de merde je me suis explosé l’orteil avec vos conneries, vous me faites tous chier dans cette famille!!!!« . Je dis « ahhhhhhhhhhh » et je meure en silence.

Je vais à la poste, à la boulangerie, à la mairie, à la préfecture, à la CAF, à l’hypermarché pour le ravitaillement, à la pharmacie, à la sécurité sociale, aux impôts, chez le pédiatre, chez l’ostéopathe, chez l’ORL, chez l’allergologue, à l’école, chez le dentiste, avec mes deux filles en essayant de ne pas faire de concession sur mes principes, malgré le regard de l’autre ou le temps que ca me prend. J’ai toujours une bouteille d’eau et une couche dans mon sac à main, 2 compotes à boire et des amandes dans la poche de mon jean, une caisse de jouets de secours et un double de mon écharpe de portage dans la bagnole, pour parer à toutes les éventualités dans une relative sérénité. J’accueille les frustrations dans la file d’attente de la sécu, je réponds aux questions embarrassantes chez le médecin en essayant de garder ma dignité (pourquoi il marche pas avec ses jambes et qu’il est dans un siège?), je prends le temps de nourrir la passion des chiffres au rayon fruits et legumes du supermarché (premice de multiplication découvert cette semaine par la Carrousel, quand elle a vu que 1 baguette de pain coutait 1 euros, elle a déduit que 2 baguettes coutaient 2 euros!), je manie le compliment descriptif même si c’est la 72eme fois que « regarde maman je fais de la tyrolienne toute seule« … et accessoirement je me magne de trouver ma monnaie pour vite vite VITE me barrer de la boulangerie où ma Fusée putoie systématiquement (ca doit etre son intolerance au gluten qui la rend vénère a chaque fois qu’on en passe la porte). 

Quand ma Carrousel se transforme en nain chouineur à 11h50, rapport au fait qu’on a laaaaaargement dépassé l’heure du déjeuner servi habituellement à 11h40  (ben ouais on etait à la secu/la mairie/la poste, vous suivez pas?) et que le repas n’est pas encore cuit (mais c’est looooooong, ouiiiiinnn ouinnn) et que, pompon sur la Garonne c’est du quinoa (Ohhh mais je voulais des paaaaaaates, ouinnnnn ouinnnn), et qu’à force de jérémiades elle active les neurones miroirs de la Fusée qui se met à pleurer aussi, je resiiiiiiste à l’envie qui me démange de lui dire « moi aussi j’ai faim, est ce que je pleure?! Non ! Alors! » (#tatiereloupowa), je lui donne des tomates cerises et un bout de Comté et j’attends que ca passe en me disant que je l’aime, ma gouelle sur pattes.

Je monte la câliner à la minute où elle m’appelle de son cri ensommeilé d’ours mal léché quand elle se reveille de sa sieste. 

Quand je conduis pour aller au Mounky Parc et qu’une voiture déboîte juste devant moi et m’oblige à piler, je ne hurle pas « Et connard, tu te crois tout seul !! Quand on sait pas conduire, on roule à vélo, sombre raclure!!!« . Je dis « Rho!!!« . Ou à la limite « Non mais sérieux ?!« . Occasionnellement, un « putain!« , m’échappe. Et à la Carrousel qui demande systématiquement ce qui se passe : « Et bien tu vois, une voiture m’a coupé la route : c’est dangereux. Donc je suis un peu énervée, surtout parce que j’ai eu peur. Mais tout va bien ne t’inquiète pas chérie« . Et c’est parti pour 20 minutes de pourquoi : pourquoi t’as eu peur ? pourquoi il t’a coupé la route ? pourquoi c’est dangereux ? mais pourquoi on pourrait avoir un accident puisqu’on a mis nos ceintures ?« . Et je réponds. Chaque instant de la vie d’un enfant est une occasion d’apprendre et de comprendre le monde, et « PARCE QUE C’EST COMME CA » n’encourage pas l’exploration…. me repete-je. Malheureusement, ajoute la Poule démoniaque sur mon épaule droite.

J’achète du riz au vrac pour lui faire un bac de manipulation, je compare pendant toute une soirée sur Amazon les livres sur les dinosaures pour nourrir sa soif de les connaître, j’organise les fournitures de loisirs créatifs dans des petits plateaux pour qu’elle puisse se servir à sa guise, je la laisse entasser des tas de trucs dans des sacs en se racontant des histoires pour ne pas brimer son imaginaire même si ca prend 3 plombes à ranger, j’achète plein de pâte à modeler parce qu’elle adore ca même si ça salit, je la laisse casser les oeufs quand on patisse quitte à repecher quelques coquilles et manier les couteaux en ceramique qui coupent grave en la surveillant sans qu’elle voit que je la surveille.

Je suis restée jusqu’à 22h à regarder des photos de velociraptors le jour où elle a decouvert qu’il existait des photos de tous les dino sur internet, sans dire qu’il était tard, que j’avais encore ma douche à prendre et de la viande a faire mariner pour le barbecue du lendemain. 

Quand je lui donne le bain, j’en profite pour lui couper les ongles, la cremer contre l’eczéma, préparer ses affaires pour le lendemain, nettoyer les toilettes, plier du linge et empêcher la Fusée de boire toute l’eau savonneuse.

Quand on sort, je veille à ce qu’elle ne bouffe pas trop de merde tout en lui permettant d’en goûter quand même, et maintenir cette position subtile au milieu d’un groupe qui s’empiffre de chips demande une bonne dose d’investissement à une heure où je prefererai franchement lâcher le steak. 

Le soir quand elle dort depuis environ une heure, je rentre dans sa chambre et je lui chuchote pleins de trucs chouette pour nourrir sa confiance en elle.

 Je lui fais des albums photos annuels, des montage video biannuels, je lui ai fabriqué des boites à souvenir dans lesquels je stocke des petits objets, coupure de journaux, dessins, annecdotes et autres souvenirs depuis sa naissance, pour quand elle sera assez vieille pour les découvrir avec émotion.

J’ai fait 7h de bagnole en une journée pour l’emmener à Babyland fêter les 3 ans de sa meilleure copine restée à Banlieue-sur-Marne.

Papa Ours rentre du boulot, se met un slip sur la tête, fait une roulade arrière et fait semblant de se cogner la tête dans les chiottes devant l’enfant qui hurle de rire.

Et voilà.

« Mais je veux papa ! Papa il fait mieux que toi, il rigole trop et il dit que des bêtises comme « rho je me suis cogné dans les chiottes! » ou « qui a mis du frometon dans le plumard ? ». Hihi. Je veux mon Papounet d’amour que j’aime! Ce soir on va partager les framboises avec mon Papounet pour notre dessert. Il rentre quand ? « .

C’est vraiment trop pas juste ! 

Heureusement que la Fusée me préfère encore (pour l’instant)…

PS : fallait que je pose ça là et avec le sourire, avant que ca sorte de facon inappropriée pour cause d’ego blessé. Déjà que l’autre jour j’ai fini par marmonner à ma Carrousel « Ben oui tu es malheureuse avec moi ma pauvre, c’est sur que ton pere il rigole, il a que ca à faire de rigoler et de faire l’andouille, il  ne connait meme pas ta pointure!! » ==> FAIL. Alerte générale. Attitude non constructive avec risque élevé d’inquiétude et possibles séquelles pour l’enfant. 

Donc voilà, me voilà soulagée d’avoir partagé avec vous l’ingratitude flagrante de ma progéniture et l’injustice criante que l’Ours récolte tous les suffrages.

Parce que moi, l’injustice ça me fait vriller comme un lien de serrage de grillage ! Mais si vous savez les machins en fer qu’il faut tordre pour les serrer, un peu comme les fils qui tiennent le chapeau des polypockets au dos de la boite en carton mais version adulte qui jardine…. ? (La meuf qui pète un cable après l’installation de 20 mètres de cannisse sur sa terrasse… )

Allez bonne nuit hein, à un moment il faut savoir conclure quand ca part trop en sucette.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

23 réflexions au sujet de « C’est trop pas juste ! »

  1. j’adore te lire.vraiment si si.je donnerai bcp pr etre aussi bienveilante que toi.j’y travaille mais les ratés ca arrivent et donc bravo a toi d’etre si bienveillante de tenir si bien le cap.merci pour tous ces articles

    J'aime

  2. Mais comme je compatis !! A 200% ma pauvre, c’est le genre de trucs qui GONFLENT ! Ici le Gremlin est infernal avec moi, adorable avec le reste de la Terre. On a beau savoir, on a beau accepter nos enfants, les aimer, ce qu’on veut bah des fois, on se sent bien roulées par la vie et c’est normal. Courage ! 😉

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai envie de dire : mais pourquoi ??! Comment cela se fait-il que la même configuration se retrouve dans quasi toutes les familles !? Qu’est-ce qui fait que la mère se sente concernée par tout ce qui touche à ses enfants (quitte le plus souvent à en oublier ses propres besoins) et pas le père ??? C’est trop injuste… Et lourd à porter… ça mérite bien réflexion non?

    J'aime

  4. Je suis épuisée rien qu’à te lire ! Et perso j’adore la question sur les accidents de voitures ! C’est vrai quoi si on met la ceinture !! 😆 Ici c’est parfois moi la bête noire mais parfois papa aussi (il a eu un jour un joli mot: je fais la grève de voir papa !). Après sinon un psy m’a dit un jour qu’il valait mieux que je m’énerve plus souvent et moins fort plutôt que prendre sur moi jusqu’à ce que j’explose. Ça m’a déculpabilisée, alors j’essaye d’expliquer et d’accueillir au mieux quand j’y arrive et parfois moins… Chapeau en tout cas pour tout ce que tu arrives à faire de tes journées, tu dors quand ???? 😱

    Aimé par 2 personnes

  5. Ce craquage 😂 merci pour ce post !

    Ici, ben… je crie, je râle, je dis des trucs pas constructifs…et c’est moi la préférée ! Donc en plus de l’intendance je me tape les réveils nocturnes, les crises de colère et les « non c’est maman!!! » (Mais en fait tu voudrais pas demander après ton père un peu ? Non ? Vraiment ?)
    Ne pas être le parent préféré ça a ses avantages 😀

    Aimé par 1 personne

  6. Mais j’adore TELLEMENT le paragraphe sur papa ours. Sérieux je suis pliée de rire et en même temps c’est tellement vrai. Je prépare les habits pour le matin, remet les petits jouets les uns dans les autres pour que monsieur bébé puisse les déranger de nouveau, mixe des légumes improbables pour les petits pots, et d’un coup papa arrive, lance mon bébé en l’air, lui fait des prouts dans le cou et ça y est c’est la personne la plus ouf de l’Univers quoi. Merci pour cet article 🙂

    Aimé par 2 personnes

  7. Tellement bon de te lire dans les moments calmes… J’ai les 2 mêmes ( à peu près j’imagine, les miens ont 2,5 ans et 3 mois, et des petits zizis), et ça me rassure, le ressource et me fais rire de te lire!! Merciii

    J'aime

  8. J’ai adoré lire cet article, c’est tout à fait vrai. Ici le papa est absent, débarque 3 fois l’année pour les gâter une heure (à peine) et ignore même leur date de naissance (si, c’est possible!), mais il reste le préféré et maman la « méchante »! On verra si ça évolue avec les années …

    Aimé par 1 personne

  9. Oh je compatis !
    Tu géres super bien, tu m’impressionne !
    ici, c’est un peu le contraire : le papa s’occupe tt le temps de ma puce (il est avec elle la journée) et quand je rentre elle ne veut plus que moi… Pas facile.
    courage en tout cas !
    P.s : et tu as le droit de craquer ! montrer à nos enfants qu’on n’est pas parfait et que personne ne l’est, c’est bien aussi ! 😉

    Aimé par 1 personne

  10. Bonjour
    J’adore te lire, tu as le don pour me faire sourire sur des sujets qui me font de la peine. Ici aussi j’essie de faire beaucoup de chose pour Que mon petit chat mange bien, Soit épanouie, s’éveille ( Bon honnêtement j’en fais beaucoup moins que toi ) et qu’est ce que j’entends quand je rentre, papa à tout bout de champs !!!!😱😱😱😱 alors papa c’est bien Mais maman c’est pas mal non plus😉
    Ça paraît tellement injuste et je c pas pour toi Mais Papa ne comprend pas ce que je ressens, j’ai l’impression d’être parano !!!!
    Bref tes mots me rappelle que je ne suis pas seule, qu’il faut que je me remotive pour ne pas avoir non plus des paroles non constructives 😅 Que je regrette tjs après. Pourtant on les aime ❤️

    Aimé par 1 personne

  11. Ce sont des périodes , c’est frustrant pour nous mais il ne faut pas s’en inquiéter au contraire ! Elle explore à la fois son pouvoir personnel, ses préférences, le détachement de maman etc…Ma 3 ans oscille entre « je veux pas te voir c’est que Papa » ou  » Maman d’amour je t’aime je veux être dans ta vie pour toujours, toutes les deux tant pis pour Papa »… De quoi dérouter c’est sur ^^
    Le passage sur les accidents de voiture m’a bien fait marrer, j’ai le même modèle de petite fille, dès que je râle en voiture elle me demande pourquoi.Moi : « La dame était au téléphone, elle n’a pas respecté la priorité et on aurait pu avoir un accident ! J’ai eu peur!  » Elle : pourquoi elle téléphone? Pourquoi elle s’est pas arrété? Tu as eu peur pourquoi etc…pendant 10 minutes pour conclure « bah moi je vais aller lui parler à la dame, et je vais l’entrainer à se concentrer pour mieux conduire » Bref niveau conversation on ne s’ennuie pas !
    Je voulais aussi vous dire que ma puce est APLV depuis sa naissance. Donc épluchage des étiquettes au quotidien et un maximum de fait maison. Ce n’est pas simple avec la crèche, il faut préparer ses repas à part, ils n’ont rien le droit de lui donner , donc toujours anticiper les repas du midi pour que la miss puisse manger qqchose qui ressemble au repas des autres sans lactose…La bonne nouvelle c’est que la prise de sang est négative cette fois ci, du coup on a rdv à l’hopital pour vérifier et réintroduire le lactose petit à petit ! Même si nous avons grandement changé nos habitudes alimentaires c’est quand même un vrai soulagement de ne plus avoir à controler tout ce qu’elle mange ! Et pour elle, elle se fait des orgies de fromage et de gateaux à la crème dans son imagination « et je pourrais manger un gateau différent chaque jour à la boulangerie, et je mangerai de la mozza dans ma salade, des bouts ééééénormes !  » etc…Juste pour que vous ne perdiez pas espoir avec votre fusée 😉
    Niveau centres d’intérets on est en plein dans les dinosaures (moi je suis le diplodocus, je suis le plus grand et je suis gentil parce que je mange de l’herbe…) , les super héroines (oui c’est pas drole un garçon, c’est bien mieux d’être une fille avec des supers pouvoirs) , l’espace , les hommes préhistoriques et les BD (elle a découvert Boule et Bill et les Schtroumphs depuis elle passe des heures à décrypter chaque image ). Elle aime bien les petits livres Kididoc qui abordent ces sujets mais la plupart du temps c’est à la médiathèque qu’elle trouve son bonheur, farfouiller dans tous ces livres de grands quelle joie pour elle ! Un sujet qui revient souvent aussi c’est l’école car sa rentrée aura lieu en septembre, elle a tellement hâte d’y aller…C’est un sujet compliqué pour moi car je n’ai pas vraiment envie de la mettre à l’école mais en attendant de changer de vie (boulot + déménagement ) elle fera sa 1ere expérience à l’école cette année . Je me demandais qu’avez vous choisi pour votre Caroussel? école publique, alternative, a la maison, unschooling? J’aimerais votre avis sur la question 🙂
    Bonne continuation et continuez d’écrire c’est un réel plaisir de vous lire !

    Aimé par 1 personne

  12. C’est bien pour ça que j’ai arrêté de vouloir tenter de tout mener de front. Les filles jouent, je leur lis des histoires, j’imprime et plastifie parfois des documents pouvant les intéresser… mais sans contrainte pour moi. Je me fâche parfois, avec le « JE », parce que j’ai le droit d’être en colère tout autant qu’elles après tout, je les amène à réfléchir quand elles me demandent un service alors que je suis occupée (faire seule, demander à la grande soeur / papa)… bon, leur père n’échappe pas au « papa, tu as ramené des frites ? » chaque fois qu’il passe la porte en rentrant du travail 😉 Maintenant pour avoir un compliment, je sais tout à fait ce que je dois faire : avec des pâtes au beurre, j’ai droit à une avalanche de « maman tu es merveilleuse !! » ^^ Ce n’est pas à leur âge qu’elles voient tout le travail en sous-main 🙂 Ni qu’on porte attention à leur futur…

    Aimé par 1 personne

  13. Ahah, c’est très drôle et très vrai… et je dis ça avec mon oeil de papa.
    Après, pour mettre mon petit grain de sel de père qui vit un peu la même chose, je dirais (en toute bienveillance évidemment) que, parfois, nous les hommes, nous pouvons moins nous prendre la tête sur certaines choses du quotidien (bon, trop de choses du quotidien me direz vous, ce qui n’est pas faux, moi même n’étant pas tout à fait sûr de la pointure de ma progéniture…). Tout ça pour dire qu’à mes yeux, hommes et femmes avons, je pense, des conceptions différentes de la pratique de la parentalité… et que c’est aussi ça qui est intéressant 🙂
    Alors oui, au quotidien, quand j’ai le sentiment d’être le Roi du Nord de retour à Winterfell quand je rentre du boulot, c’est un petit boost à ma fierté de papa.. et pas toujours agréable pour Madame qui a géré (avec brio comme toujours) une bonne partie du quotidien. Mais quand les enfants sont malades par exemple, du genre malade « au fond du trou » qui te fait de la peine rien qu’à les regarder, eh bien dans ces cas là, le coeur de mes enfants cherche toujours le réconfort auprès de maman. Et au fond, je ne peux que trouver que c’est la logique de cet amour viscéral que vous, les femmes, avez toujours porté à ces petits êtres, par delà tous les sacrifices que vous faites au quotidien.
    Alors j’ai envie de te dire : laisse ce cadeau à papa Ours. Car tu peux être sûre au fond de toi que tu seras toujours celle que tes enfants garderont comme boussole tout au long de leur vie !
    Amitiés à vous 4
    Arnaud

    Aimé par 1 personne

  14. Un bel article qui m’a bien fait rire !
    Moi je n’ai pas trop ce problème, ayant 2 petits gars de 3 et 5 ans à la maison…Ils se battent pour mes bras, mon attention, et c’est toujours toujours toujours « maman qui fait »…Des fois j’aimerais bien qu’ils me dé-scotchent un peu !! Bref, Oedipe quand tu nous tiens !
    Mais bon moi par contre je n’ai ni robettes ni barrettes à la maison, je passe mon temps à marcher sur des petites voitures ou des légos, et la poupée que je leur ai achetée traîne au fond d’un bac…C’est trop pas juste aussi 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s