Maternage & Parentalité positive·VDM (Vie de Mum)

Bébé se fait masser !

Avec bébé Carrousel, nous prenons actuellement des cours de massage avec Pauline, une instructrice formée par l’Association Française du Massage pour Bébé. Ces cours nous font un bien fou à toutes les deux : bébé Carrousel est de plus en plus détendue, et moi j’ai de plus en plus confiance en mes capacités de maman. Mais ça n’a pas toujours été le cas et mes débuts en massage ont été un peu chaotiques… Allez, je partage cette expérience avec vous !

Dans beaucoup de livres ou d’articles de puériculture , on peut lire que les bébés adorent les massages et que c’est un excellent moyen de communiquer et de tisser un lien avec eux. Sur le site de l’AFMB, justement, on peut trouver une liste des bonnes raisons de masser son bébé :

  • C’est un moment privilégié, tendre et aimant avec votre bébé.
  • Pour aider votre bébé à dormir mieux (et vous aussi !)
  • Pour soulager la constipation et stimuler le transit.
  • Pour soulager les maux du bébé (gaz, coliques, pleurs, reflux, etc.)
  • Pour vous procurer un moment de détente à tous les deux (utile pour toute sa vie)
  • Pour favoriser l’appréciation du toucher et les relations positives.
  • Pour améliorer le système digestif de votre bébé et l’absorption des aliments.
  • Pour stimuler le développement cognitif de votre bébé.
  • Et bien sûr pour aider votre bébé et vous-même à vous aimer.

Çà donne envie, non ?

le-massage-bebeC’est donc naturellement que, dès sa naissance, je massais les pieds de bébé Carrousel au moment du change, un peu comme je le sentais. Cela avait le don de la calmer instantanément ; elle devenait immobile, le regard dans le vague, l’air apaisé. Un grand moment de plaisir pour moi ! Puis, comme je vous l’ai déjà raconté, vers deux ou trois semaines de vie, bébé Carrousel est devenue très agitée et tout est devenu plus compliqué : le sommeil, l’endormissement, mais aussi le change et le bain, qui se faisaient systématiquement dans les cris, quoi que nous fassions.

Petite parenthèse à ce sujet : l’une des techniques qui a bien fonctionné pour nous a été d’actionner le sèche-cheveux lors des pleurs du change et du bain : RADICAL ! Le bruit du sèche-cheveux est un bruit « blanc », comme celui de l’aspirateur ou le « chtttt chtttt » que l’on peut faire à la bouche, qui apaise généralement les bébés. Aussi, chez nous le sèche cheveux est toujours branché, prêt à être dégainé en cas de besoin. Et c’est de moins en moins fréquent ! Fin de la parenthèse.

Aussi, j’ai arrêté de masser bébé Carrousel, car l’objectif était de la laisser le moins longtemps possible allongée sur la table à langer, pour limiter les cris. D’agacement et d’épuisement, je n’y pensais même plus, à vrai dire. Un jour particulièrement pénible, où j’avais passé ma journée à la bercer pour tenter d’apaiser ses douleurs digestives et l’aider, en vain, à trouver le sommeil, je profitais d’un instant d’accalmie pour compulser frénétiquement tous mes bouquins à la recherche d’une idée, une réponse, une solution à mes difficultés. C’est là que j’ai relu tous les bienfaits du massage, qui me sont apparus comme LA recette miracle pour apaiser Bébé Carrousel. Alléluia ! Un petit tour sur Youtube pour apprendre quelques gestes et choisir une musique douce, et j’étais parée pour l’apaisement.

Je donnai donc le bain à Bébé Carrousel, qui se mit à hurler dès que je la sorti, comme d’habitude. J’essayai de ne pas me départir de mon calme, lui murmurai des mots apaisants (dont elle n’avait que faire), la séchai rapidement et avec douceur, la pris dans mes bras pour la calmer entre deux manipulations… Papa Ours, alerté, bien qu’habitué, par les cris, passa une tête par la porte – t’es sure que tu veux la masser là ?? elle n’a pas l’air receptive… -, je l’envoyai paître vertement – mais t’occupe j’ai tout prévu ça va lui plaire!-. Je reposai Bébé Carrousel sur la table, branchait le radiateur pour qu’elle ait bien chaud, éteignis le plafonnier et allumai une petite bougie, lançai la musique douce, m’enduis les mains d’huile de massage bio que je chauffai entre mes mains, et les déposai sur son petit buste…

Et elle hurla à la mort. Sans s’arrêter pendant les cinq interminables minutes que dura ma tentative de massage.

Désespérée, je rallumai la lumière et la rhabillai en quatrième vitesse, les tympans vrillés par ses cris, luttant pour ne pas pleurer devant elle. Papa Ours repassa sa tête par la porte et eut la délicatesse de ne pas faire de commentaire ; il pris la petite dans ses bras et l’emmena au salon, pour me laisser me remettre de mes émotions. Je me laissai tomber sur le sol, éclatai en sanglots, toujours au son de la petite berceuse douce, qui soudain semblait plus mélodramatique qu’apaisante. Je me sentais nulle, incapable de calmer ma fille et de tisser un lien avec elle. J’avais le sentiment qu’elle m’avait rejetée, purement et simplement. Qu’elle n’était pas bien avec moi. Qu’elle ne m’aimait pas.

Bref, j’étais au fond du trou.

Puis ce sentiment a disparu, à mesure que Bébé Carrousel s’est mise à me sourire, à tourner la tête au son de ma voix, à suivre mes déplacements, à enfouir son petit visage dans mon cou quand elle est fatiguée, à s’agripper à moi pendant la tétée, à s’apaiser dès que je la serrai dans mes bras. Et j’ai eu envie de retenter les massages, et de faire cela bien ! Voilà comment nous avons commencé les massages avec Pauline.

Et parmi toutes les choses fantastiques que j’ai déjà apprises en 2 séances, celle qui m’a libérée et rassurée c’est qu’il est normal qu’un bébé réagisse, souvent en pleurant, lors des premiers massages ! C’est une très forte stimulation pour eux, ils n’ont pas l’habitude d’être touché partout ainsi et doivent apprivoiser la sensation, comme toute chose nouvelle. C’est donc en pratiquant régulièrement que bébé apprend à réellement apprécier le massage et à se laisser aller. Par ailleurs, le massage est très fatiguant pour les bébés, il ne les repose pas, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Qui plus est, les massages sur le ventre, qu’on recommande à toutes les mamans dont le bébé souffre de coliques, est le plus difficile à apprivoiser ! Il faut donc y aller très progressivement. Je trouve important de partager cette info, car si j’ai lu partout que les massages étaient bons pour bébé, je n’avais pas été préparée au fait qu’il fallait du temps pour que cela se mette en place.

Aussi, voilà quelques conseils que je tire de mes cours avec Pauline :

– Commencez les massages dès la naissance, en augmentant tout doucement la durée de celui-ci. Au départ, c’est pas plus de quelques minutes !

– Débutez par la partie du corps que les bébés apprécient le plus et qu’ils acceptent le plus spontanément : les pieds ! Puis aventurez vous sur les jambes, avant d’attaquer le tronc et le ventre, qui sont très sensibles.

– Utilisez une huile végétale, bio de préférence, car bébé porte ses mains à sa bouche et peut en avaler.

– Choisissez un moment où bébé n’est pas fatigué ni affamé, mais à distance des repas tout de même. Pour les bébés allaités, ce dernier point n’est pas crucial, tant le lait maternel est digeste. Comme le massage donne souvent envie de téter, bébé Carrousel reçoit parfois une tétée en milieu de séance et il n’y a pas de soucis.

– Apprenez à repérer les signes d’engagement et de désengagement de votre bébé, pour adapter votre massage, savoir quand arrêter et quand continuer… Pour cela, rien de tel que les cours avec une instructrice, qui sait observer votre bébé et vous aider à décoder !

– Prenez l’habitude de demander à votre bébé la permission de le masser ; ainsi on le prévient de ce que l’on va faire (c’est une sorte de rituel qui le prépare au massage) et on lui apprend, pour plus tard, le respect de son corps que personne n’a le droit de toucher sans sa permission.

Dans un prochain article, j’essayerai de vous expliquer quelques techniques de massage. Mais pour des informations plus spécifiques et un super moment d’intimité avec votre bébé, je vous recommande vivement les cours des instructrices AFMB ! Pour information, avec Pauline c’est 30€ le cours d’1h30 à domicile et elle m’épaule sur d’autres aspects de la vie avec bébé !

Advertisements

7 réflexions au sujet de « Bébé se fait masser ! »

  1. Bonjour Maman Poule !
    Je découvre ton blog avec grand plaisir, au détour d’une énième recherche Google du genre « bébé lutte contre le sommeil ».. Maman pour la 1ère fois à 35 ans, mes 10 années de plus que toi ne m’ont visiblement donné AUCUN avantage de maturité/sagesse/etc pour gérer cette tornade qu’est l’arrivée de bébé, puisque je me retrouve à chercher désespérément des solutions sur internet et en trouver sur ton blog 🙂 je me suis bien retrouvée dans ta 1ère tentative de massage…ma fille a 3 mois mais j’ai encore du mal à l’apaiser et la faire s’endormir sans pleurs (même dans mes bras bien sûr !!) J’ai bien envie de tester les massages des pieds, as-tu finalement fait un article pour expliquer les techniques ?
    Ps : merci pour la technique des squats !!! Ça marche à fond ici !! (Mais j’ai super mal aux cuisses)

    J'aime

    1. Merci d’avoir pris le temps de laisser un commentaire au milieu de cette difficile période, j’en suis très touchée ! Effectivement, les années ne donnent malheureusement pas plus facilement accès au mode d’emploi… ^^ Heureusement, on passe toutes par là (sauf quelques petites veinardes) et c’est chouette de se soutenir entre maman.

      Pour le massage des pieds, je n’ai finalement pas fait l’article (je trouvais difficile à expliquer et l’article était barbant!), mais je peux te donner ici les massages qui m’ont été enseignés pour les pieds. Normalement, c’est le plus « facile » donc c’est un bon début pour apprivoiser le massage, sachant qu’il faut que le mouvement soit suffisamment appuyé pour ne pas chatouiller, mais pas trop non plus pour ne pas faire mal… Tu verras à sa réaction… Les signes qu’un bébé apprécie un massage, c’est généralement le calme, les mains/bras qui s’ouvrent, le regard dans le vague…

      Il vaut mieux masser tout un pied, puis tout l’autre (très français) que de faire les deux en même temps ou que d’alterner à chaque mouvement :

      1/ Passer chaque main l’une après l’autre du haut de la cuisse jusqu’à la cheville, en entourant bien la jambe (pas les paumes à plat)
      2/ Câlin glissé : on fait comme le mouvement de la « brulure indienne » (sauf qu’on serre moins!!!!) : les deux mains entourent la cuisse et descendent progressivement jusqu’à la cheville, une main tournant dans un sens et l’autre dans l’autre.
      3/ Prendre le pied dans ses deux mains et passer les pouces bien à plat sur la plante de pied, l’un après l’autre, en partant du talon vers les orteils (bien à plat, sinon ça chatouille)
      4/ « Égrainer » chaque oreteil l’un après l’autre entre tes doigts
      5/ Avec tes pouces, « marcher » sur la plante des pieds, en partant du talon vers les orteils. Comme il y a dans le pieds des terminaisons nerveuses vers tous les organes, c’est une bonne façon de stimuler son organisme et ses défenses
      6/ Avec les pouces, tracer des petits ronds sur le dessus du pieds et remonter autour des chevilles
      7/ Faire « rouler » la jambe et le pied entre tes deux mains, comme si tu façonnais une baguette
      8/ Même mouvement que le 1/, mais en remontant (on part du pied vers la cuisse).

      Une fois que tu as fait tout pareil avec l’autre pied, on termine avec un massage englobant : on pose les deux mains bien à plat en haut des cuisses, et on descend les deux mains ensemble tout le long des jambes et des pieds, pour « rassembler » et « contenir » bébé.

      Je pense que dit comme ça, ce n’est pas très clair, donc ça me donne bien envie de faire un tuto vidéo ! Dis moi si ça t’a un peu avancée! Bon courage, c’est pas facile avec la fatigue, mais un jour ça ira beaucoup mieux 🙂

      J'aime

      1. Merci a toi d’avoir répondu si vite et de façon si détaillée ! D’autant plus que quand je lis ton dernier post je m’aperçois que 1) tu viens de te marier >> félicitations !! 2) tu es en vacances de blog bien méritées 🙂
        Je pense être au clair sur tes explications, plus qu’à me lancer…je te tiendrai au courant !
        Encore merci, repose toi bien et vivement tes nouveaux articles à la rentrée 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Je suis morte de rire car il s’est passé exactement la même chose avec mon fils, pour le massage … Moi qui aime tant masser ….
    Il a été réceptif un jour, j’ai voulu le retenter le lendemain et ça a été un échec (comme toi j’avais préparé ça comme un digne rituel!) et c’est vrai que du coup, je ne me suis jamais ré-aventurée à le faire … Et en l’écrivant, je réalise que c’est bête et très défaitiste !!! Je vais essayé de faire ça moins solennel, et quelques minutes 🙂 merci pour la piqure de rappel !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s